Résolution pour le Nouvel An chinois ? Libérer les avocats chrétiens et accorder la liberté religieuse

Suite à la terrible épreuve endurée par un avocat chrétien, Release International exhorte la Chine à stopper la torture et à accorder la liberté religieuse.

Le 26 janvier 2017, Release International a appelé la Chine à célébrer le Nouvel An chinois le 28 janvier, en libérant les avocats chrétiens emprisonnés, et en accordant une pleine liberté religieuse. Depuis juillet 2015, la Chine a arrêté et placé en détention plus de 230 avocats et militants des droits de l’homme, dont beaucoup sont chrétiens. Le dernier avocat à avoir été libéré sous caution est Li Chunfu. À l’issue de cette terrible épreuve, et en raison de la torture électrique, il montre des signes de traumatisme et une grave atteinte psychologique. Paul Robinson, le directeur exécutif de Release International, qui soutient les chrétiens persécutés à travers le monde, déclare :

« La torture est devenue courante dans le traitement des avocats qui sont raflés par les autorités chinoises… La Chine doit cesser la torture. Elle doit mettre fin à la persécution des avocats et des dirigeants chrétiens qui défendent la justice… »

Li Chunfu était l’avocat de 200 mineurs du Hebei, qui réclamaient de meilleures normes de sécurité au travail. Il a été accusé « d’incitation à la subversion du pouvoir étatique » et a finalement été libéré sous caution le 12 janvier, suite à une longue et douloureuse détention de plus de 500 jours. Son épouse le décrit comme « terrifié, vieilli, émacié, paniqué et craintif ». Elle déclare :

« Ses yeux étaient sans vie… Il serrait les poings tout le temps… Il ressentait comme des insectes qui mordaient son corps à l’intérieur, dévoraient son coeur, au point qu’il ne restait plus rien. »

Les médecins ont finalement diagnostiqué une schizophrénie. Sa femme assure qu’il n’en avait déclaré aucun signe au moment avant arrestation en août 2015.

Son frère, l’avocat Li Heping, a également été détenu et torturé par chocs électriques au point de perdre connaissance. Chrétien et père de deux enfants, il défendait des leaders d’églises de maison et des militants pour la protection de l’environnement.

Les accusations qui pèsent sur plus de 200 avocats et militants concernent notamment « l’atteinte à la sécurité de l’État » et vont jusqu’à la « trahison ». Les médias, contrôlés par l’État, ont lancé une campagne de grande envergure contre les avocats, les qualifiant de corrompus et criminels.

Des experts juridiques de plusieurs pays ont signé cette semaine une lettre à la presse mondiale demandant à la Chine de libérer ces avocats. Le groupe de juges et de juristes affirme qu’en plus des matraques électriques, « les méthodes de torture incluent les passages à tabac, des positions de contrainte… les privations de nourriture, boissons et sommeil, le déni de soins médicaux, d’hygiène personnelle de base, ou encore les menaces de mort ».

Release International exhorte la Chine à libérer les avocats injustement détenus.

« Ce sont des avocats et des chrétiens, qui défendent la justice dans leur pays en utilisant les lois de leur pays… Nous exhortons la Chine à entrer dans cette nouvelle année en décidant de faire confiance aux citoyens chrétiens, en leur accordant leurs droits légaux et en permettant aux compatriotes de vivre dans la pleine liberté religieuse. »

La rédaction

Grâce à son réseau international de missions, Release International assiste des chrétiens persécutés dans 30 pays à travers le monde, en soutenant des pasteurs et des prisonniers chrétiens ainsi que leurs familles. Ils fournissent de la littérature chrétienne et des bibles, et travaillent pour la justice. Release est membre des organisations britanniques Global Connections et Evangelical Alliance.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.