Rétrospective 2021 : Afghanistan

Après 20 ans de guerre, les forces internationales, dont l’armée américaine, se sont totalement retirées d’Afghanistan à la fin du mois d’août, laissant le pays entre les mains des talibans. 

Ce retrait annoncé de longue date avait suscité l’inquiétude du peuple afghan, notamment des chrétiens qui craignaient le retour du régime répressif des talibans à leur égard. En juillet, ils lançaient un appel à la prière.

Mi-août, l’organisation de défense des chrétiens persécutés Release International prévenait que « les attaques contre les chrétiens [seraient] susceptibles d’augmenter dans la région alors que l’avancée rapide des Talibans enhardit les extrémistes ». L’organisation précisait que « certains de ceux qui travaillaient pour le gouvernement sont désormais confrontés à des représailles, et toute personne identifiée comme chrétienne pourrait être tuée ».

Des craintes visiblement justifiées, puisque très vite après la prise du pouvoir, malgré des promesses de paix faites par les talibans, Rex Rogers, le président de SAT-7 North America, révélait les menaces de mort qui pèsent sur les chrétiens.

« Nous entendons de sources fiables que les Talibans exigent les téléphones des gens, et s’ils trouvent une Bible téléchargée sur votre appareil, ils vous tueront immédiatement. C’est incroyablement dangereux en ce moment pour les Afghans d’avoir quoi que ce soit de chrétien sur leur téléphone. Les Talibans ont des espions et des informateurs partout. »

Dans ce contexte, de nombreuses organisations se sont mobilisées pour aider les afghans, notamment les chrétiens, à quitter le pays avant que l’étau ne se resserre.

L’organisation caritative de Franklin Graham, Samaritan’s Purse, affirme par exemple avoir parrainé des vols qui ont permis de fuir l’Afghanistan et avoir soutenu l’évacuation de 80 familles de missionnaires par voie terrestre.

Une mission brésilienne, la Missão em Apoio à Igreja Sofredora (MAIS), a construit elle une ville refuge au Paraná, pour accueillir des chrétiens afghans. Il s’agit d’un projet global, qui comporte tant le vol depuis l’Afghanistan que l’installation au Brésil.

L’église presbytérienne Immanuel située à Warrenville dans l’Illinois aux Etats-Unis s’est également mobilisée pour accueillir les afghans qui ont fui leur pays.

« Nous reconnaissons que nous sommes tellement bénis. Nous sommes dans une telle position d’avantage ici. Et quand les gens viennent et n’ont rien, nous répondons par amour et compassion » rapporte le pasteur de cette église.

Tandis que sur place la situation des chrétiens est de plus en plus difficile.

Heart4Iran est une organisation qui vient en aide aux chrétiens et aux églises en Iran. Actuellement, grâce à des partenaires locaux, elle peut étendre son action auprès des chrétiens afghans. Mark Morris est un de leurs partenaires. Il rapporte « le chaos, la peur » qui règnent en Afghanistan depuis la prise de pouvoir des talibans.

Greg Kelley, président de World Mission, une organisation qui partage des Bibles audio auprès des populations encore non-atteintes par l’Évangile qui travaille actuellement en Afghanistan a été témoin d’une histoire surprenante. Il raconte que plusieurs talibans qui venaient de tuer des chrétiens se seraient convertis après avoir rencontré un ange !

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.