Rifqa Bary : « Pourquoi j’ai tout risqué pour quitter l’islam et suivre Jésus ? »

Alors qu’elle avait 16 ans, les parents de Rifqa, originaires du Sri-Lanka et immigrés aux Etats-Unis, ont découvert qu’elle avait rejeté l’islam et embrassé la foi chrétienne. La jeune adolescente avait alors pris la fuite et trouvé refuge chez des chrétiens de Floride, « rencontrés » sur les réseaux sociaux.

Aujourd’hui âgée de 22 ans et étudiante, Rifqa à choisi de raconter son histoire dans un livre : Dissimulée dans la lumière, « Pourquoi j’ai tout risqué pour quitter l’islam et suivre Jésus ? » Rifqa a été élevée dans un islam très « strict » selon ses termes. Elle a étudié le Coran dès son plus jeune âge, prié 5 fois par jour, effectué le jeûne du Ramadan dès l’âge de 5 ou 6 ans.

Partager cette image sur Facebook

« Il s’est passé 2 choses qui ont tout changé dans ma vie d’enfant, premièrement j’ai été violée par un membre de ma famille, et la même année, j’ai perdu la vue de mon oeil après qu’un de mes frères m’ait jeté un jouet. »

Bien qu’issue d’une famille aisée vivant aux Etats-Unis, la honte de ce viol n’est pas retombée sur le violeur, mais sur elle.

« Dans ma culture, la honte retombe sur la victime […] Tout est question d’honneur. »

La petite fille cherche alors refuge dans une pratique radicale de l’islam.

« Plus je recherchais la liberté et plus je me donnais à l’islam, et plus je me sentais vide et coupable. Je me sentais prisonnière et étouffée par les règles et je voulais en sortir. »

Jusqu’au jour où une jeune lycéenne a choisi de l’inviter dans son église :

« Une jeune et courageuse fille, une lycéenne a eu le courage de me demander de venir, ‘Viens à l’église avec moi !’ […] Après son invitation, je suis allée et j’ai vécu une rencontre qui a changé ma vie. J’ai expérimenté l’amour de Dieu, qui s’est emparé de mon esprit et qui m’a permis de changer. »

Rifqa commence alors à dissimuler sa foi. Elle lit sa Bible et se rend à l’église en secret. Jusqu’au jour où son père la démasque, et l’informe froidement que la conséquence de cette conversion serait la mort.

« Ce ne sont pas que des menaces, c’est la réalité, c’est vrai. »

Rifqa craint pour sa vie et pense qu’elle ne vivra pas un jour de plus. Rifqa craignait que son père ait recours au “crime d’honneur » en raison de sa conversion. Le « crime d’honneur » est un crime perpétré en réaction à un comportement perçu comme ayant apporté le déshonneur à une famille. Selon la charia, la loi islamique, le crime d’honneur n’entraîne pas de sanctions.

Mais une rencontre providentielle avec Beverly sur Facebook va changer le cours des événements.

« S’il-te-plaît, prie que je ne renie pas Jésus, au moment où je ferai face à la mort. »

Avec l’aide de Beverly et de Brian un ami, Rifqa parvient à s’échapper. Elle laisse dans sa chambre une lettre pour ses parents

« Jésus-Christ est mon Seigneur et Sauveur et je refuse de le renier et je prie et espère que vous puissiez trouver sa grâce et son pardon. »

Après avoir déposé son message, elle s’est enfuie vers la Californie dans la nuit en bus, sans argent. Et après un périple de 2 jours sans boire ni manger, Rifqa a trouvé refuge dans une famille de chrétiens.

« Beaucoup de musulmans regardent, attendent, ont faim de justice et cherchent à le faire par eux-même, mais j’ai trouvé que Non ! C’est Christ qui nous rend libre ! »

Partager cette video sur Facebook

La rédaction

Source : CBN et Life Today

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.