Royaume-Uni : Des parlementaires analysent la situation de la liberté religieuse pendant la pandémie

« Les communautés de religion et de conviction ont été blâmées pour le virus ; faites bouc émissaire des flambées ; fustigées comme des ‘super-épandeurs’ irresponsables ; accusées d’être réticentes à mettre en œuvre des mesures de santé publique, de colporter des remèdes ‘bidons’, de s’opposer aux vaccinations, etc…, etc… »

Un groupe parlementaire multipartite du Royaume-Uni a publié un commentaire sur l’état actuel de la liberté de religion ou de conviction sur le plan international, et notamment dans ce contexte pandémique. Ce rapport détaille la situation de 30 pays qui préoccupent particulièrement ces experts .

Dans l’avant-propos de ce commentaire, Sir Malcolm Evans KCMG OBE, Nazila Ghanea, tous deux enseignants à l’université, ainsi que Dr Ahmed Shaheed, rapporteur spécial des Nations Unies sur la liberté de religion ou de conviction, rappellent les propos du Secrétaire général de l’ONU selon lequel il y a eu « un tsunami de haine et de xénophobie ».

Ils poursuivent :

« Les communautés de religion et de conviction ont été blâmées pour le virus ; faites bouc émissaire des flambées ; fustigées comme des ‘super-épandeurs’ irresponsables ; accusées d’être réticentes à mettre en œuvre des mesures de santé publique, de colporter des remèdes ‘bidons’, de s’opposer aux vaccinations, etc…, etc… »

Selon eux, ces attaques « ne sont guère plus que des tentatives égoïstes pour détourner l’attention de l’échec des autorités en ce qui concerne ces questions ».

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.