Russie : Une nouvelle loi pour renforcer le contrôle des cultes

À partir du 3 octobre, les modifications apportées en avril à la loi « Sur la liberté de conscience et les organisations religieuses » entreront en vigueur en Russie. Cette loi modifiée permettra au gouvernement de contrôler la formation des pasteurs ainsi que les célébrations, les activités missionnaires et les enseignements. 

Après de longues consultations entre les représentants des différentes communautés et le comité de la Douma (chambre basse du parlement) sur les questions religieuses, de nouvelles modifications apportées à la loi « Sur la liberté de conscience et les organisations religieuses » ont été approuvées le 5 avril dernier.

AsiaNews rapporte que ces modifications, qui viennent renforcer le contrôle des cultes, entreront en vigueur dimanche 3 octobre dans toute la Fédération de Russie. Elles visent particulièrement les communautés protestantes et les témoins de Jéhovah.

La loi stipule désormais que la Douma aura le pouvoir d’approuver ou non « l’activité des serviteurs de culte et du personnel religieux qui animent des célébrations et des rituels, dans la réalisation de tâches missionnaires ou d’enseignement sur le territoire de la Fédération ».

La formation des pasteurs, en particulier ceux qui ont étudié à l’étranger, sera soumis à un contrôle de la part des autorités. Si la formation reçue est jugée « insatisfaisante », le représentant du culte concerné devra participer à des « cours d’éducation supplémentaires spéciaux dans des établissements d’études spécialement agréés dont les programmes ont reçu une accréditation conformément aux normes de l’État ».

La nouvelle loi remplace également la notion de « membre » d’une communauté par celle de « participant », sans définir clairement ce qu’est un participant et entend imposer aux représentants des associations cultuelles de porter la responsabilité du comportement de ses « participants ». De plus, les célébrations, les activités missionnaires et les enseignements professés dans les lieux de cultes seront soumis au contrôle des autorités.

Ces dernières semaines, plusieurs associations religieuses ont été condamnés dans le pays. Notamment quatre communautés pentecôtistes fondées en Lettonie et en Ukraine sous le nom de « Nouvelle Génération », elles sont désormais interdites sur tout le territoire de la Fédération.

Dans un article de la Nezavisimaja Gazeta publié le 22 septembre, le pasteur évangélique et écrivain russe, Konstantin Bendas, dénonce une loi qui « devient progressivement prohibitive, restreignant les droits des croyants ».

Il ajoute que la situation actuelle en Russie est similaire à celle vécue par le prophète Daniel en son temps. Il estime que l’État entend imposer au peuple l’adoration d’une idole pour remplacer Dieu.

« La situation des relations entre l’État et les confessions religieuses en Russie ressemble à celle décrite par le prophète Daniel. Il a d’abord été interdit de priez, puis chacun a reçu l’ordre d’adorer non pas son propre Dieu, mais une certaine idole décidée par l’État. »

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Pavel L Photo and Video / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.