Scandale : La campagne du « sexe entre hommes » serait en réalité une campagne homophobe ?

A l’initiative de Sexo Safe, engagé dans la prévention pour la sexualité entre hommes, une campagne publicitaire faisant la promotion du « sexe entre hommes » se répand en France.

Jean-Frederic Poisson, candidat à la primaire de droite, a exigé le retrait de ces affiches, il a appuyé sa demande par une pétition citoyenne.

La protection des enfants, exposés de force à ces affiches placardées proche des écoles, est une des raisons principales de la demande du député.

C’est donc dans un même souci de protection des mineurs face à ces images à caractère sexuel déployées partout, et de respect de l’ordre public et de la législation en vigueur que je vous demande, Madame le Ministre, le retrait immédiat de cette campagne d’affichage.

Dans le texte de la pétition il est indiqué : « Cette campagne a également un caractère particulièrement homophobe dans la mesure où elle réduit les personnes homosexuelles à de simples copulateurs compulsifs. »

Une campagne pro-lgbt serait en réalité homophobe en réduisant « les personnes homosexuelles à de simples copulateurs compulsifs » ?

Dans un article très partisan du Huffington Post cette campagne est présentée ainsi : « LGBT – Depuis quelques jours, une campagne de prévention sur les maladies sexuellement transmissibles entre hommes est déployée dans les rues de Paris. »

Je croyais qu’on avait réglé depuis longtemps cette question des maladies sexuellement transmissibles et qu’on avait admis que les relations homosexuelles ne représentaient pas un risque plus grand que les relations hétérosexuelles. A priori non, et il faut aborder la question avec des campagnes publiques, nationales, de grande envergure pour cette question !

Les messages véhiculés par les affiches nous donnent peut-être un indice… « Avec un amant, avec un ami, avec un inconnu » ou « coup de foudre, coup d’essai, coup d’un soir », ah oui dans ce contexte là, effectivement, une prévention supplémentaire contre les MST peut être utile.

Mais ? Cela ne concerne-t-il que les personnes homosexuelles ? Tout hétérosexuel, faisant de ces slogans la norme de sa sexualité, se verrait exposé à un risque élevé de MST ! Mais pourquoi cette stigmatisation des personnes homosexuelles ? N’est-ce pas là le propre de l’homophobie ? Susciter la peur en laissant entendre à la population que les personnes homosexuelles seraient plus à risque.

Je crois que ce soir de très nombreuses personnes homosexuelles se sentent injuriées, stigmatisées et humiliées par cette campagne, qui n’a rien d’une campagne de prévention. Alors quoi l’homosexualité ne serait qu’une affaire de « sexe », tout pour le sexe et à tout prix, « avec un amant, un ami, un inconnu » ? Où est la place de l’amour, de la relation, de la fidélité ? Les personnes homosexuelles ne seraient pas capables d’amour mais seulement de sexe et elles devraient prendre des mesure spéciales pour se protéger et protéger les autres ?

Bien entendu Marisol Touraine monte au créneau et s’insurge contre ceux qui s’insurgent… Elle invite au partage populaire, aux retweets, … Quoi de plus beau que le RT d’un de ses posts quand on est un politique. Info Chrétienne va-t-il tomber sous le coup du délit d’entrave numérique Mme Marisol Touraine, comme opposant à la pensée unique ?

On ne peut malheureusement pas faire buzz de tout bois… Ce bois là est celui d’un boomerang, le bois du bad buzz, qui va revenir bien plus fort qu’il n’a été lancé. Cette campagne n’est pas qu’une atteinte à loi civile, à la pudeur élémentaire et à la protection des enfants mais c’est aussi une atteinte profonde à la communauté homosexuelle.

Oui, votre campagne est une campagne des plus homophobes qui soit. Pourquoi ne pas avoir fait la même campagne avec des couples homosexuels et hétérosexuels ? Finalement la prévention en matière de MST concerne les hétéros aussi bien que les homos. Votre campagne aurait certes été une atteinte à la loi civile, à la pudeur et à la protection des enfants mais au moins elle n’aurait pas été homophobe !

Alors ce qui va se passer maintenant c’est que nous allons nous faire insulter par tout plein de gens sur Twitter, Facebook, etc. et que ces insultes seront publiées sur des sites web défendant cette campagne.

Voilà ce que sont fiers de présenter certains auteurs soutenant cette campagne.

capture-decran-2016-11-19-a-22-00-31

Nous nous porterons sans mal au-delà d’une telle profondeur dans le débat…

Ce soir nous disons un grand BRAVO à Jean-Frederic Poisson, qui, dans le contexte du vote des primaires qui se déroule demain, n’a pas eu peur de prendre ici une position ferme et courageuse.

Guillaume Anjou
Directeur de la publication d'Info Chrétienne

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?