Scott Morrison, le premier ministre australien invite les chrétiens à « l’aider à aider l’Australie »

Invité lors de la conférence nationale des Églises chrétiennes australiennes le 20 avril dernier, le premier ministre australien Scott Morrison, fervent chrétien pentecôtiste, s’est confié sur sa foi et sur la manière dont il la pratique au quotidien.

Le premier ministre australien Scott Morrison, a toujours été transparent sur sa foi pentecôtiste. The Guardian rappelle que lors de sa campagne électorale en 2019 il avait invité des journalistes à découvrir son église dans le comté de Sutherland et plus tard il a décrit sa victoire comme un « miracle ». Il a également lancé plusieurs appels à la prière pour les dirigeants d’Etats et des pays pendant la pandémie.

Le 20 avril dernier, invité à prendre la parole devant la conférence nationale des églises chrétiennes, il a dévoilé la manière dont il vit sa foi au quotidien jusque dans l’exercice de ses fonctions. Révélant sa conviction que lui et son épouse Jenny ont été appelés à « faire l’oeuvre de Dieu », il a demandé aux chrétiens de « l’aider à aider l’Australie ».

Dans la vidéo de la conférence, mise en ligne par l’Eglise Vineyard, qui n’a pas été diffusé sur les canaux officiels de communication du premier ministre,  Scott Morrison révèle qu’il a déjà « imposé les mains » dans le cadre de ses fonctions. Il s’agit d’une pratique courante des milieux chrétiens évangéliques qui consiste à poser ses mains sur une personne lorsque l’on prie pour elle.

« J’ai été dans des centres d’évacuation avec des rescapés où les gens pensaient que je faisais juste une accolade alors que je priais, et leur imposais les mains » explique le dirigeant australien en faisant référence à une visite à Kalbarri dans le Pilbara à la suite du cyclone Seroja.

Le premier ministre australien a également évoqué la Bible, citant Esaïe 40 verset 31, il affirme que ce verset l’a porté dans des moments difficiles de sa campagne électorale. Attendant un signe de Dieu, il s’est retrouvé face à la photo d’un aigle qui lui a rappelé ce passage de la Bible.

« Mais ceux qui se confient en l’Eternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles; Ils courent, et ne se lassent point, Ils marchent, et ne se fatiguent point. »

Ces déclarations de Scott Morrisson ont fait couler de l’encre dans les médias australiens et sur les réseaux sociaux où la foi du premier ministre a suscité des railleries. Peter van Onselen, professeur de sciences politiques, a écrit à ce propos dans le quotidien The Australian dans un article intitulé « Se moquer du premier ministre pour ses opinions évangéliques est inconvenant ». Il estime que les moqueries que suscitent les paroles du dirigeant australien sont loin de ce qu’on pourrait définir comme un « désaccord sain ».

L’Australie est considéré comme un pays « largement sécularisé » comme l’écrit l’historienne Judith Brett qui estime que les Australiens se méfient de la religion en politique et que les croyances religieuses de Scott Morrison sont en décalage avec le point de vue de la plupart des Australiens. Elle affirme toutefois que la foi du premier ministre ne semble pas influer son programme politique de manière radicale sur des questions telles que l’avortement ou le mariage homosexuel. Elle considère que la foi du leader est plus une « philosophie directrice » qu’une « guerre politique ».

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Naresh777 / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.