« Seigneur, s’il te plait, c’est trop pour nous » : Indicible détresse des chrétiens nigérians après le massacre de Kagoro

Le « centre du christianisme dans le sud de Kaduna » a été violemment attaqué dimanche soir.

Dimanche soir, des insurgés ont attaqué la ville de Kagoro, dans le sud de Kaduna au Nigeria. Le gouvernement de l’Etat déplore la mort de 34 personnes, dont 2 militaires, mais aussi l’incendie de plus de 200 maisons, de 32 ​​magasins et de plusieurs lieux de culte, ainsi que la destruction de plusieurs véhicules.

Selon un témoin, l’attaque a duré 3 heures, de 19 à 22 heures. « Nous nous cachons maintenant, notre église et nos maisons brûlées ; nous dormons dehors ce soir », affirme une source de International Christian Concern. Une autre se dit très inquiète pour ce lieu qui est le « centre du christianisme » de l’Etat de Kaduna au Nigeria.

« S’il vous plaît, priez pour Kagoro maintenant. Des éleveurs militants sont entrés dans Kagoro près du séminaire, tuant et incendiant les maisons. Même les soldats se sont enfuis parce que les armes des assaillants sont supérieures aux leurs. Nous sommes très inquiets pour Kagoro, le centre du christianisme dans le sud de Kaduna. »

Le révérend John Joseph Hayab, président de la section de l’État de Kaduna de l’Association chrétienne du Nigeria, a déclaré que les chrétiens pleurent « la poursuite des meurtres, des enlèvements, du banditisme et du mal inimaginable se déroule dans notre État sans relâche, sans aucune action substantielle du gouvernement et des forces de sécurité ». « Je n’ai jamais vécu ce que j’ai fait la nuit dernière », affirme une autre habitante de Kagoro. « Est-ce une guerre déclarée contre les chrétiens ? », se demande un autre témoin. Violet Peter habite la région. Elle témoigne des violences auprès de Morning Star News.

« Les maisons de la famille de ma mère ont toutes été rasées et l’un de mes cousins ​​a été brûlé vif dans leur maison. Nous n’avons pas pu joindre certains de nos proches. Seigneur s’il te plait, c’est trop pour nous. »

Jeff King, président de International Christian Concern affirme que « les communautés chrétiennes de la ceinture médiane du Nigeria subissent effectivement un génocide depuis 20 ans ».

« Où est l’action ? Le gouvernement nigérian donne ces attaques du bout des lèvres sans aucune réponse significative. Où est le tollé ? Où est l’action efficace ? Au Nigeria, l’armée, la police et les agences de renseignement sont toutes contrôlées par des musulmans. Ceci, couplé à une absence de réponse de ces agences pendant 20 ans, devrait naturellement conduire à un questionnement plus approfondi de la part de la communauté mondiale. En termes simples, le temps des bavardages et des platitudes est révolu. Le monde se réveille et commence à se demander : Le gouvernement nigérian est-il complice de ces attaques ? Le temps nous le dira, mais pour cet observateur de longue date, la décision est prise. »

International Christian Concern, qui partage sur YouTube des images d’une violence insoutenable, encourage à appeler l’ambassade du Nigeria dans votre pays aujourd’hui pour l’exhorter à agir. « Il est grand temps de parler au nom de nos frères et sœurs qui souffrent », affirme l’organisation de défense des chrétiens persécutés.

M.C.

Crédit image : Morning Star News

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.