Sexe entre hommes : La riposte s’organise, les objectifs cachés se révèlent

Nous avions dénoncé samedi 19 novembre, la campagne « sexe entre hommes ». Nous ne pouvons que nous réjouir de voir une vive riposte s’organiser. Les véritables motivations et objectifs de cette campagne, soi-disant de prévention contre le SIDA, se révèlent…

Dans plusieurs villes de France des maires se sont opposés à cette campagne d’affichage. En réponse à cela, Marisol Touraine a décidé de saisir la justice pour dénoncer ce qu’elle qualifie de comportements homophobes ! Quand des campagnes présenteront directement des images pornographiques homosexuelles, sera-t-on homophobes de défendre nos valeurs et nos enfants ?

Alors que la pétition de Jean-Frédéric Poisson, Président du parti Chrétien Démocrate, a déjà rassemblé plus de 53 000 signatures, l’association des Juristes pour l’Enfance vient de déposer une plainte devant le Jury de déontologie publicitaire.

« Sous couvert de lutte contre le SIDA, le ministère de la Santé par le biais de cette campagne d’affichage ne fait rien moins qu’inciter, promouvoir et banaliser sur la voie publique des comportements sexuels dits à risques. »

Sous couvert de lutte contre le SIDA… Intéressant, est-ce que sous couvert de lutte contre le SIDA des organisations LGBT poursuivraient un autre but ? Comme celui de promouvoir l’homosexualité et une certaine vision des rapports sexuels entre les individus : « avec un amant, avec un ami, avec un inconnu », « coup de foudre, coup d’essai, coup d’un soir » ?

C’est clairement l’avis du CPDH qui dénonce dans un courrier interne à son réseau « un détournement de la journée mondiale contre le sida » qui doit avoir lieu le 1er décembre. A cette occasion des collèges prévoiraient de diffuser aux collégiens de 3ème le film Pride. Selon ses informations le CPDH assure que les établissements scolaires de la Seine Maritime prévoient la diffusion du film Pride aux collégiens, la région Haute Normandie s’engage aussi particulièrement dans la diffusion de ce film.

« On voit, à de nombreuses reprises, des hommes s’embrasser sur la bouche (des femmes entre elles également) – avec ou sans le consentement de leur partenaire – des hommes coucher ensemble, des femmes d’âge mûr rirent à gorge déployée autour d’un magazine pornographique dont on aperçoit les images ».

Selon une circulaire du 28 janvier 2016, les établissements scolaires sont tenus d’informer les familles de ce qui est mis en oeuvre dans le parcours d’éducation « IST-sida-contraception ». Le CPDH pose donc deux questions pertinentes : Avez-vous été informés de la diffusion du film Pride le 1er décembre ? Mettrez-vous votre enfant au collège le 1er décembre si la diffusion est confirmée ?

Dans un communiqué publié hier, les Associations Familiales Protestantes dénoncent cette campagne publicitaire, et font part de leur soutien officiel aux maires ayant décidé d’interdire dans leur ville cette campagne d’affichage.

Si les AFP saluent la mobilisation des politiques publiques contre le sida, elles s’inquiètent néanmoins de la tournure que prend cette campagne, et ce pour plusieurs raisons :
Tout d’abord, il est navrant de constater l’adhésion du Ministère de la Santé Publique à la propagation d’affiches réduisant les personnes homosexuelles à des individus aux comportements sexuels instables et pulsionnelles, présentés comme victimes exclusives du VIH.
De plus, il est difficile de justifier l’utilisation de slogans explicitement libertins faisant l’éloge de l’infidélité et d’une sexualité dénuée de sentiments et de notion de respect comme moyen de répondre à des enjeux sanitaires. Une politique de prévention ne justifie en rien la promotion de ces comportements dans l’espace public, y compris à la sortie de nos écoles.

Info Chrétienne se joint à Jean-Frédéric Poisson et au Parti Chrétien Démocrate, aux Juristes pour l’Enfance, au CPDH, aux maires ayant interdit cette campagne et aux AFP pour dénoncer cette campagne « sexe entre hommes ».

Je vous encourage à vous joindre à nous en partageant cet article et en participant à une riposte citoyenne pour la protection de nos valeurs et de nos enfants.

Guillaume Anjou
Directeur de la publication d'Info Chrétienne

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?