« S’il me voit, il me décapitera » : Des chrétiens afghans prient pour que « le Seigneur place des anges autour de leurs maisons »

Treize chrétiens afghans sont cachés dans une maison à Kaboul. L’un d’eux a pu raconter les menaces des Talibans.

Les forces américaines ont quitté Kaboul cette nuit après 20 années de présence en Afghanistan, et le départ de plus de 114 000 personnes au cours de ces deux dernières semaines. Les Talibans ont célébré le départ des derniers soldats par des coups de feu. Qari Yusuf, porte-parole des Talibans, a affirmé, « notre pays a acquis une indépendance complète ».

Un chrétien resté sur place, caché dans une maison avec 12 autres chrétiens afghans, témoigne de la situation auprès de CBN News. Sans passeport, ni autorisation de sortie établie par le gouvernement américain, aucun d’entre eux n’a pu quitter le pays.

Celui que CBN News appelle Jaiuddin, gardant son anonymat pour des raisons de sécurité, a été repéré par les Talibans. Il dit recevoir des messages menaçants chaque jour.

« Chaque jour, je reçois un appel téléphonique, d’un numéro privé, et la personne, un soldat taliban, m’avertit que s’il me voit, il me décapitera. »

La nuit, dans leur maison, les 13 chrétiens se relaient pour monter la garde en priant, prêts à lancer l’alerte si les Talibans venaient frapper à la porte.

Jaiuddin dit qu’il n’a pas peur de mourir. Il prie pour que « le Seigneur place ses anges » autour de leur maison.

« Nous prions les uns pour les autres que le Seigneur place ses anges autour de notre maison pour notre protection et notre sécurité. Nous prions également pour la paix pour tout le monde dans notre pays. »

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.