Simplicité, mes stratégies au quotidien

La simplicité peut résonner comme un concept abstrait.  À quoi une vie simple ressemble-t-elle au quotidien ? Quelques propositions parmi les milliers de stratégies possibles.

La maison

  • Limiter le nombre de lessives et laver ensemble les vêtements de couleurs. À partir du moment où ils ne déteignent pas, aucun besoin de séparer les rouges et les bleus. Sinon, certaines ménagères trouveront plus simple l’option « lingettes anti-décoloration ».
  • Ne pas se précipiter pour laver la vaisselle mais réutiliser ce qui peut l’être. Une astuce : mettre la soupe à cuire dans la casserole dans laquelle on vient de préparer du riz ou d’autres légumes.
  • S’en tenir au strict nécessaire lorsqu’on cuisine. Par exemple, les fruits et légumes bio n’ont pas besoin d’être épluchés.
  • Ne pas essuyer et ranger un ustensile dont on aura besoin dans les heures qui suivent.
  • Ranger les choses toujours à la même place permet de les retrouver plus facilement.

Le temps

  • Cumuler plusieurs déplacements pour éviter les kilomètres inutiles. Par exemple, profiter d’un trajet à l’école pour aller faire les courses ou le plein de carburant.
  • Anticiper les besoins et saisir les occasions quand elles se présentent pour trouver un cadeau, un vêtement, une déco… Cela permet parfois de profiter des bonnes affaires sans avoir l’urgence à gérer.
  • Créer des rituels pour se vider l’esprit des détails pratiques, comme faire du café pendant qu’on allume la box/le routeur le matin (lorsqu’on coupe l’accès internet pour la nuit). Les automatismes économisent de l’énergie. Se préparer le soir (tenues, dossiers) peut également simplifier les préparatifs du lendemain.
  • Tirer parti des temps morts. Dans une salle d’attente, on peut faire le ménage dans sa messagerie et réfléchir aux affaires à emporter pour tel déplacement ou à la liste des prochaines courses.
  • Tenir à jour une liste des petites ou grandes choses à faire pour éviter de les avoir à l’esprit en permanence.
  • S’exprimer avec vérité. Ainsi, nul besoin de se souvenir de ce qu’on a dit. Et plus on reste discrète sur les détails confidentiels, moins on a besoin de se rappeler à qui on a dit quoi.
  • Établir des limites claires et les respecter soi-même. Les autres finiront par s’attendre à certaines réactions de notre part et nous mettront moins de pression.
  • Savoir demander pardon et traiter les autres avec respect, en acceptant que certaines personnes ne changeront jamais. Les relations régulièrement entretenues ont tendance à moins se compliquer du fait de problèmes non-résolus.

La foi

  • Exprimer de la reconnaissance à Dieu, au cours de la journée, occupe les pensées et la bouche -cela évite de râler ou de voir le verre à moitié vide…
  • Participer régulièrement à la vie d’une communauté chrétienne ou d’une Eglise. S’y rendre permet de se reconnecter avec des valeurs autres que celles du consumérisme ambiant.
  • Développer la générosité et l’hospitalité. Apprendre à donner peut permettre d’être moins attachée à ses propres possessions.

Claire Bernole et Rachel Gamper

Cet article est publié en collaboration avec SpirituElles, le magazine qui rassemble les femmes chrétiennes de la francophonie.

Découvrez les autres articles du dossier « Vers une vie plus simple. » :

Dossier : Vers une vie plus simple

Jésus, une simplicité exemplaire

La simplicité : Une grâce et une discipline ?

La simplicité, un cadeau du Seigneur

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.