S’investir en amitié : L’exemple de Jésus

Quelle disponibilité de cœur avons-nous lorsque nous rencontrons quelqu’un pour la première fois ? Alors que la tendance est plutôt à bien évaluer, voire à limiter le nombre d’amitiés dans lesquelles nous investissons, nous vous proposons une manière différente d’aborder les nouvelles personnes placées sur votre route.

Il était épuisé. Le soleil tapait fort. Assis sur le puits, il vit cette femme s’approcher. Comment allait-il réagir ? L’observer ? L’ignorer, car après tout, il était crevé ? D’après les coutumes de l’époque, il avait même plutôt intérêt à garder ses distances, car les Juifs et les Samaritains s’évitaient, sans parler du fait que c’était une femme. Pourtant Jésus communique avec cette inconnue, la Samaritaine. La rencontre est brève. Mais les quelques mots qu’ils échangent vont avoir une portée extraordinaire. Lisez Jean 4 si l’histoire attise votre curiosité!

L’exemple de Jésus

La manière dont Jésus accueillait les nouvelles personnes qu’il rencontrait interpelle. Il savait créer un espace, donner du temps, montrer de l’intérêt, et réellement rencontrer la personne qu’il avait en face de lui. Pourtant, sa vie n’était pas moins chargée que la nôtre. Sa fatigue pas moins présente. Imaginez les foules qui le suivaient. Les demandes qu’il recevait de toutes parts. À sa place, nous aurions bien souvent dit: stop !

Aujourd’hui, nous avons parfois le sentiment que le verre est plein. Rencontrer de nouvelles personnes ? Investir dans de nouvelles relations ? Notre agenda nous crie que c’est de la folie. Nous avons déjà tellement de difficulté à entretenir les amitiés que nous avons. Mais ce que nous devons comprendre, c’est que ce n’est pas vraiment notre emploi du temps que l’exemple de Jésus vient bousculer. C’est notre mentalité.

Une nouvelle perspective

Car le fond de la question n’est pas uniquement d’oser faire de la place à de nouvelles amitiés potentielles. Jésus va bien plus loin. Nous pouvons choisir de faire de chaque personne que nous rencontrons un ami. Comment cela ? En décidant d’offrir à la personne en face de nous la même qualité relationnelle que nous offrons à un ami. Et si nous apprenions à connaître son nom, qui elle est au-delà des apparences, quels sont ses besoins, sa réalité de vie ? Nous devrons parfois déposer notre stress et nos appréhensions et faire le choix d’accueillir le moment présent et l’autre tel qu’il est.

Le défi: regarder au potentiel de la relation avant d’évaluer le prix qu’elle pourrait nous coûter. On y parvient en cherchant la richesse qui se trouve dans la personne en face de nous. Et ce qui est extraordinaire dans cette approche, c’est que cela va rarement nous «coûter» autant que nous l’imaginons. Prenez Jésus: juste quelques mots échangés, un repas partagé. Il n’en fallait pas toujours beaucoup pour vivre des moments d’une grande profondeur, capables de transformer une vie.

Il peut en être de même pour nous ! Et nous ne saurons jamais qui de l’autre ou de nous recevra le plus. La personne rencontrée restera peut-être une connaissance, ou peut-être ne la reverrons-nous jamais. Elle deviendra peut-être une personne clé dans notre chemin de vie. En choisissant de faire de chaque personne que nous rencontrons un ami, nous allons être surprises. Tentez l’expérience.

N. Horton

Retrouvez plus d’articles sur SpirituElles, le magazine qui rassemble les femmes chrétiennes de la francophonie. 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.