Soeur André, 116 ans, doyenne de l’Europe, se demande si Jésus ne l’a pas oubliée et a hâte de le voir face à face !

« Qu’attends-tu, Jésus, pour venir me chercher ? M’aurais-tu oubliée, abandonnée ? J’ai hâte de te voir face à face… pas toi ? »

Les médias n’ont d’yeux que pour elle et s’étaient rassemblés nombreux dans son EHPAD toulonnais. Soeur André est la doyenne de France et d’Europe, et elle a fêté hier ses 116 ans, entourée de sa famille, de ses proches… et des flashs des journalistes.

Si quelqu’un lance que l’on « se croirait à Cannes », le maire toulonnais Hubert Falco, affirme qu’ « elle le mérite ». Il précisera ensuite tout le respect qu’il a pour elle.

« Vous êtes la résidence d’honneur de Toulon. Vous êtes pour nous un exemple, un modèle. Et vous avez dépassé la frontière toulonnaise, puisque vous êtes la doyenne des françaises et des français. Et d’Europe. On est fier ! »

Mais son « bonheur quotidien, c’est de pouvoir encore prier ». Prier et se rendre aux cultes, font en effet encore partie de sa routine quotidienne, comme le précisait un membre de son établissement dans les colonnes du Parisien, à l’occasion de son précédent anniversaire.

« Sœur André reste très coquette… et gourmande : le chocolat a toujours ses faveurs. Et pour rien au monde, elle ne manquerait un office religieux. »

Autre caractéristique de la doyenne, un fabuleux humour. Elle trouve d’ailleurs que Dieu « exagère » avec elle. « Que le bon Dieu ne soit pas trop lent à me faire attendre encore. Il exagère… », s’amuse-t-elle. C’est donc avec une simplicité teintée d’impatience qu’elle parle à Jésus.

« Qu’attends-tu, Jésus, pour venir me chercher ? M’aurais-tu oubliée, abandonnée ? J’ai hâte de te voir face à face… pas toi ? »

Soeur André a été gouvernante et institutrice avant de rentrer dans les ordres en 1944, choisissant alors un nom en hommage à son frère. Elle est vice-doyenne du monde, après la japonaise Tane Tanaka, âgée de 117 ans.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.