Soirée techno dans un monastère arménien : L’ambassade américaine condamne une « utilisation abusive »

L’ambassadrice américaine Judith Garber a immédiatement condamné sur Twitter  « l’utilisation abusive du monastère arménien de Saint Magar » et a rappelé la « liberté religieuse » comme « valeur fondamentale ».

Le 20 mars dernier, une soirée techno s’est tenue dans le cadre du monastère arménien Sourp Magar. Fondé au 11ème siècle par l’église orthodoxe copte, ce monastère, situé au nord de Chypre, est à l’abandon depuis l’occupation turque de cette zone en 1974.

Bien qu’elle ait eu lieu en mars dernier, la soirée techno a été connue de tous la semaine dernière, via une vidéo publiée sur Youtube. L’ambassadrice américaine Judith Garber a immédiatement condamné sur Twitter cette « utilisation abusive » et a rappelé la « liberté religieuse » comme « valeur fondamentale ».

« L’ambassade américaine condamne fermement l’utilisation abusive du monastère arménien de Saint Magar. La liberté de culte est une valeur fondamentale, et nous faisons écho à l’appel des chefs religieux pour que tous les lieux de culte, en usage ou non, soient protégés contre les abus, le vandalisme et la profanation. »

Les chefs religieux chypriotes avaient condamné « cet acte malheureux, l’utilisation abusive, le manque de respect et la profanation des lieux de culte et des cimetières à Chypre, indépendamment de l’intention, de la religion, du dogme et de la dénomination », ajoutant que « le non-respect des lieux de culte et des cimetières crée de la douleur, nourrit la méfiance et devient un obstacle à la coexistence pacifique ».

M.C.

Crédit image : Creative Commons / Wikimedia 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.