SOS Chrétiens d’Orient : 3 collaborateurs français et 1 irakien ont été enlevés à Bagdad

Quatre collaborateurs de SOS Chrétiens d’Orient ont disparu depuis lundi dernier à Bagdad.

L’organisation SOS Chrétiens d’Orient a annoncé l’enlèvement de quatre de ces collaborateurs vendredi dernier, parmi eux, trois ressortissants français et un irakien, tous expérimentés. Ils s’étaient rendus lundi à Bagdad pour des questions administratives. L’organisation ne dispose depuis d’aucune nouvelle.

Lundi, les quatre collaborateurs s’étaient rendus à Bagdad pour résoudre des questions administratives, renouvellement de visas, procédures d’enregistrement de l’association auprès des autorités, mais aussi suivi des opérations menées en Irak, notamment l’ouverture d’une école.

Sans nouvelle d’eux, SOS Chrétiens d’Orient n’a cessé de tenter de prendre contact avec eux le mardi, sans succès. Le mercredi, l’organisation alertait les autorités françaises. Depuis l’enlèvement, aucune information, ni demande de rançon, ne leur a été communiquée.

Le protocole de sécurité avait pourtant été suivi lors de ce déplacement. Tous les collaborateurs de SOS Chrétiens d’Orient avaient été déplacés à Erbil. Et ce déplacement avait été effectué « en accord avec les autorités françaises », selon Benjamin Blanchard, directeur de SOS Chrétiens d’Orient interviewé par TF1.

Dès lors, la communauté internationale s’est mobilisée dans prière, intercession relayée sur les réseaux sociaux par les #Pray4SOS et #Free4SOS.

Cette disparition a eu lieu dans un contexte de manifestations, notamment liées à la présence américaine en Irak.

Hier, l’Agence France Presse révélait qu’un tir de roquettes s’était abattu sur l’ambasssade américaine de Bagdad.

M.C.

Crédit Image : Focus and Blur / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.