« Spiritualité et féminité » : Cinq femmes partagent leur point de vue sur la féminité, ce « chemin d’apprentissage »

Pourrait-on affirmer que la féminité est plurielle ? Cinq femmes partagent leur point de vue. Lise, 23 ans, avoue effectivement que pour elle « être féminine, c’est avoir envie d’assumer mon corps, me mettre en valeur ».

Par le corps ?

Pas toujours facile de trouver l’équilibre entre apparence physique et séduction. « Dès qu’on met une robe un peu moulante, les gens nous regardent différemment, et trop souvent j’ai eu envie d’arrêter de prendre soin de moi à cause de certaines réflexions », regrette Lise. Elle ajoute que, bien que la Bible stipule de ne pas chercher à attirer les regards sur soi, « il n’est pas écrit de se laisser aller et de mettre des vêtements difformes. Je préfère montrer que j’honore Dieu par l’apparence qu’il m’a donnée ».

Par l’attitude ?

La féminité est aussi une affaire d’attitude, mais les clichés de la femme fragile et délicate sont bien ancrés: « Je suis sportive, volontaire, boute-en-train et parfois, on m’appelle « le bonhomme ». Mais je ne cesse jamais de me sentir femme, même en jouant au foot ! », sourit Lise.

« Lorsque je fais une activité qui m’épanouit, je me sens très féminine, quels que soient mes vêtements ou mon maquillage, car le rayonnement intérieur va au-delà des apparences ! »

Il est tout à fait possible de revendiquer sa féminité en dehors des sentiers battus lorsque l’on assume pleinement la personnalité, les compétences et les manques qui sont les nôtres. « Etre féminine ce n’est pas forcément être plus belle que les autres, mais se sentir femme quelles que soient les circonstances », confirme Anne, la quarantaine. Notre vie de femme ainsi définie, chaque tranche d’âge invente ses propres limites.

 Par la maternité ?

Pour Aude, la trentaine, féminité rime avec maternité.

« Ma vie est ponctuée par le rythme des quatre enfants, la surcharge de tâches ménagères, mon emploi et le peu de temps libre qu’il me reste à la fin de la journée. »

Elle ajoute cependant que cela ne l’empêche pas du tout de s’épanouir. Bien au contraire !

« Pour moi, être mère enseigne l’écoute, la communication, l’attention à autrui. Me sentir pleinement femme et maman à la fois renforce le couple au cours de ces années trépidantes. »

Parfois critiquée pour ce choix de vie, Aude l’assume avec joie, car elle a conscience que c’est « pour notre plus grand bonheur, cette période étant bien courte au regard d’une vie mais tellement remplie d’amour ! »

L’étape suivante, avec le départ des enfants, donne une autre tournure à la féminité. « Je me suis remise au sport et j’apprends à prendre le temps d’aimer mon âge », nous confie Marie.

« À cinquante ans, j’ai envie de profiter des prochaines années pour mettre plus de douceur et de lenteur dans ma vie, car c’est une part de la féminité que je n’ai guère eu le temps d’explorer. »

Par les choix de vie ?

Le grand-âge est lui-même une terre d’exploration. « J’ai eu la chance d’avoir une grand-mère qui affirmait encore sa féminité à quatre-vingt-dix ans, malgré la maladie, tout simplement en restant soignée, souriante et accueillante », raconte Carole. Elle affirme avoir appris à regarder les différences entre les hommes et les femmes avec sympathie et que c’est cela le cœur de la féminité.

« Moi-même devenue grand-mère, j’espère bien suivre l’exemple de la mienne pour le transmettre ! Car la féminité, attitude, rayonnement, est un privilège unique dont Dieu nous a fait cadeau. »

Pourrait-on donc affirmer que la féminité se définit comme un chemin d’apprentissage, une aventure, une découverte de notre être profond et une formidable occasion de grandir ?

Isabelle Leseigneur

Retrouvez plus d’articles sur SpirituElles, le magazine qui rassemble les femmes chrétiennes de la francophonie.

Découvrez les autres articles du dossier « Spiritualité et féminité » : 

Comment la foi peut-elle nous aider à définir notre féminité ?

La féminité à la lumière de la Bible

Dossier « Spiritualité et féminité » : Ma situation actuelle me convient-elle ? 

Dossier « Spiritualité et féminité » : Témoignage de Célia qui a longtemps refusé sa féminité

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.