Sud de Madagascar : Un tiers de la population lutte pour manger

« Pour survivre, les familles mangent des fruits de tamarin mélangés à de l’argile. Nous ne pouvons pas affronter une autre année comme celle-ci. Sans pluie et avec une mauvaise récolte, les gens seront confrontés à la famine. Personne ne devrait avoir à vivre comme ça. »

Dans le sud de Madagascar, 1,35 million de personnes sont en insécurité alimentaire. Plus d’un tiers de la population. Presque deux fois plus que l’année dernière à la même époque. Tel est le bilan du Programme Alimentaire Mondial (PAM) qui alerte sur la situation de la crise humanitaire en cours dans cette région du monde.

« Trois années consécutives de sécheresse couplées à une forte récession déclenchée par la pandémie COVID-19 laisseront un tiers de la population du sud de Madagascar lutter pour mettre de la nourriture sur la table. Alors que les taux de malnutrition sévère continuent de grimper et que de nombreux enfants sont contraints de mendier pour aider leur famille à manger, une action urgente est nécessaire pour éviter une crise humanitaire. »

Sécheresse persistante et maigres récoltes laissent les communautés sans ressource. Et la pandémie empêchent les emplois saisonniers qui étaient la seule chance des foyers pour survivre à la période de soudure.

Moumini Ouedraogo, représentant du PAM à Madagascar, explique que les gens en sont réduits à manger de l’argile.

« Pour survivre, les familles mangent des fruits de tamarin mélangés à de l’argile. Nous ne pouvons pas affronter une autre année comme celle-ci. Sans pluie et avec une mauvaise récolte, les gens seront confrontés à la famine. Personne ne devrait avoir à vivre comme ça. »

Dans ce contexte, trois enfants sur quatre ne se rendent plus à l’école pour aider leur famille à trouver de la nourriture, en mendiant dans les rues.

Le PAM soutient déjà 500 000 personnes dans cette région mais souhaite en toucher près de 900 000 d’ici le mois de juin 2021. Parmi les actions prévues, le financement d’une « alimentation scolaire » afin de favoriser le retour à l’école des enfants et leur permettre de se « bâtir un avenir plus sûr ».

M.C.

Crédit image : Anton_Ivanov / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.