Suisse : 1200 chrétiens rassemblés dans les rues de Berne pour rappeler le sort des chrétiens persécutés

Le 23 juin dernier, des centaines de chrétiens se sont réunis dans les rues de Berne en Suisse, pour rappeler le sort des chrétiens persécutés dans le monde, et manifester leur solidarité.

L‘action « Verfolgung.jetzt » (Persecution.maintenant), organisée suite à l’effort conjoint de 7 organisations, a rassemblé plus de 1200 personnes devant le Parlement suisse, sur la place centrale de la ville, la «Bundesplatz». Divers invités ont évoqué le défi que représente la foi en Jésus dans de nombreux pays. Des hommes politiques ont pointé  la responsabilité de la Suisse en faveur des personnes persécutées pour leur foi. Des artistes ont ensuite enrichi l’après-midi de leurs contributions, et des temps de prière pour les chrétiens persécutés ont été organisés.

Le Réseau Évangélique Suisse revient sur cette initiative.

« Actuellement, plus de 100 millions de chrétiens sont mis sous pression ou persécutés en raison de leur foi dans le monde. Pour leur manifester du soutien et permettre à leur appel d’être entendu, des parlementaires, des victimes de différents pays concernés, ainsi que des manifestants venus de tout le pays se sont réunis aujourd’hui à Berne, sur la place fédérale. »

Quatre parlementaires ont participé à l’événement, parmi lesquels Gerhard Pfister député du Parti Chrétien Démocrate déclare :

« Les menaces contre les chrétiens ont beaucoup augmenté ces dernières années […] Il est important de faire tout ce que nous pouvons. Ce n’est qu’en sensibilisant à ce sujet que nous pouvons accomplir beaucoup de choses. »

Pour Silvio Foiera sur Twitter, ce masque brandi devant la façade du Parlement est le symbole des nombreux chrétiens anonymes qui souffrent dans le monde entier.

Lors de cette journée, plusieurs victimes de la persécution ont pu raconter leur histoire. Parmi elles, Dabrina, une chrétienne iranienne réfugiée en Suisse, a fait le récit de sa détention. Emprisonnée pour sa foi avec son père et ses frères, elle a vu son église être fermée, et a subi les pressions des autorités pour qu’elle accepte de renier sa foi.

«Les chrétiens sont forcés de se cacher, mais malgré la persécution, le christianisme continue de grandir en Iran».

Le témoignage de Petr Jasek a également été diffusé au travers d’une émouvante vidéo dans laquelle il retrace les 445 jours passés dans les geôles soudanaises.

«Ils ont rapidement découvert que j’étais chrétien. Ils m’ont maltraité et je suis devenu comme leur esclave. Je devais nettoyer leurs vêtements, tous les plats et les toilettes.»

La rédaction

La rédaction

La rédaction

Cet article vous est proposé par la rédaction d'Info Chrétienne. La rédaction d'Info Chrétienne est composée de bénévoles, de pigistes et de contributeurs occasionnels.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?