Suite à ses déclarations sur l’avortement, un médecin répond à Hillary CLinton

Nous vous annoncions hier qu’Hillary Clinton s’était déclarée favorable à la pratique de l’avortement au cours du troisième trimestre de grossesse, et jusqu’au jour du terme.

L
a candidate démocrate, légitimait cette position par la volonté de préserver la santé de la mère au cours de la grossesse. Ces propos avaient provoqué l’indignation du candidat républicain et suscité un tollé sur les réseaux sociaux.

Un médecin de Californie apporte un éclairage médical et répond de manière très simple aux allégations d’Hillary Clinton.

Lawrence K. Koning, MD, FACOG, répond ainsi à Hillary :

« En tant que gynécologue obstétricien, fort d’une expérience de 31 ans, j’affirme qu’il n’existe pas de situation médicale qui nécessite d’interrompre la grossesse en tuant le bébé, au cours du troisième trimestre, dont l’objectif serait de sauver la vie de la mère. Un accouchement déclenché permet de sauver la mère et les chances de survie du bébé sont de 95%, et ce dès la 28ème semaine de grossesse. Ce type d’accouchement est d’ailleurs plus sûr pour la mère que l’avortement. »

La rédaction

Source : Breaking Christian News

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.