Syrie : Après 5 ans passés loin de Homs, les chrétiens sont heureux d’être de retour

Des vagues d’émotions sont au rendez-vous en Syrie. Après que les autorités aient repris le contrôle de la ville en mars, les syriens qui avaient fui la ville de Homs sont de retour après 5 ans d’exil. Leurs souhaits : Reconstruire leurs maisons et leurs vies. Parmi les premiers à regagner Homs, Maha et Antoon, partagent leur expérience.

Accompagnée de son mari et de sa soeur, Maha se dit « heureuse » d’être de retour chez elle. En effet, sa maison « a été endommagée à 70% ». Les dommages ont été causés par une bonbonne de gaz qui a explosé lors de violents combats près de chez eux au début de la guerre civile. Alors qu’ils fuyaient, Maha avait été blessée à la jambe par un tireur d’élite. Son cas a nécessité plusieurs chirurgies car son os était en morceaux.

La maison de Antoon Mansoor (77 ans) fut détruite par un obus de mortier il y a 5 ans. C’est un miracle que lui et son épouse Basima Abo Jamd (63 ans) n’aient pas été blessés au milieu « des éclats d’obus qui volaient tout autour ». Le couple s’est alors réfugié à la campagne. Hélas, ils ont eu du mal à trouver un logement faute d’argent. Ils ont finalement décidé de solliciter l’aide de leur prêtre à l’église St George.

Celui-ci confie que « les gens de cet âge se sentent plus à l’aise chez eux ». Comme la maison d’Antoon était très endommagée, il semblait difficile de faire les réparations. Toutefois, ce rêve a été rendu possible grâce au soutien de l’ONG chrétienne Open Doors. « Je ne pensais pas que nous serions en mesure de revenir ici…Je suis tellement contente ! » confie Basimo. « Maintenant, je me sens beaucoup mieux, beaucoup plus fort. » a ajouté Antoon.

Après 6 ans de guerre, il y a environ 6,3 millions de déplacés internes et 5 millions de réfugiés dans les pays voisins. Selon un rapport de l’OCDE sur les tendances migratoires, la Syrie avait le plus grand nombre de demandeurs d’asile en 2016, devant l’Afghanistan et l’Irak. Open Doors a lancé une pétition intitulée One Million Voices pour que le secrétaire général des Nations Unies veille à ce que les droits des chrétiens et des autres minorités au Moyen-Orient soient rétablis dans leurs pays.

Si les chrétiens syriens sont contents de regagner leur ville, ce n’est pas le cas des chrétiens irakiens. Selon Ewelina Ochab, avocate spécialiste des droits de l’homme, de nombreux chrétiens irakiens ont l’impression de n’avoir plus d’avenir dans la région, alors que les chrétiens syriens pensent qu’ils ont encore un avenir chez eux sous la présidence de Bashar Al-Assad.

MAG

Source : World Watch Monitor

Crédit image : Flickr/CC – Chaoyue 超越 PAN 潘

La rédaction

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Cher lecteur, chère lectrice,

Info Chrétienne souhaite aujourd'hui solliciter votre aide.

Il est devenu crucial d'apporter un regard chrétien sur les évènements et l’actualité de notre monde. C’est pourquoi nous travaillons à vous présenter chaque jour des actualités fiables et pertinentes, parfois absentes des médias traditionnels.

Grâce à des personnes comme vous, qui savent à quel point il est vital d’apporter une alternative chrétienne dans les médias francophones, nous pouvons accomplir notre mission.

Accepteriez-vous de nous aider dans cette mission, à votre service et au service des chrétiens dans la francophonie ? Si vous souhaitez faire un don pour nous soutenir, je vous invite à cliquer ici.

Merci,

Guillaume Anjou
Fondateur et directeur d’Info Chrétienne

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?

Si vous le préférez vous pouvez recevoir un seul mail chaque soir avec toutes les infos.