Syrie : des chrétiens témoignent du martyr de Maaloula

Maaloula est un village montagneux très prisé des touristes. Il est connu pour ses refuges troglodytiques datant des premiers siècles, son couvent, ses églises, le tombeau de Sainte-Thècle, disciple de Paul. Le père Toufik se rappelle d’un temps où « on y vivait ensemble, en paix, avec les musulmans. »

Mais, le 4 septembre 2013, Maaloula est devenu le symbole du martyr des chrétiens en Syrie. C’est une zone stratégique sur la route de Damas à Homs. C’est un symbole : on y parle araméen. Alors, quand des djihadistes arrivent en ville aux cris de « Allah ou akbar », quand un kamikaze se fait exploser sous l’arche, quand les voisins amis trahissent les chrétiens, c’est le choc.

Un professeur de français raconte :

 » Nous avons déjà assisté à des films à la télévision, ce qu’ils font dans les autres villes avec les gens, avec les habitants. C’est pourquoi nous avions une grande peur. »

Les églises sont détruites, les statues, les images, toutes fusillées. Les maisons incendiées. Les soeurs du couvent, enlevées. Puis, le 14 avril 2014, enfin la libération. Maaloula est reprise par les forces de Damas aidées par le Hezbollah libanais.

2 ans après, les rescapés racontent l’enfer.

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.