Syrie : les chrétiens craignent le retrait des troupes américaines

Près de 100 000 chrétiens vivent dans le nord-est de la Syrie et craignent un nouveau déplacement de population.

Depuis 2011, la Syrie est en proie à un conflit qui s’est internationalisé. Guerre civile, attaques chimiques, contrôle de certains territoires par le groupe État Islamique, sièges qui placent la population dans une crise humanitaire extrême. Le bilan humain est lourd : plus de 500 000 morts. On assiste également à une crise des réfugiés avec plus de 9 millions de déplacés. La moitié de la population.

Aujourd’hui, alors que les États-Unis annoncent un retrait des troupes américaines, les chrétiens craignent un nouveau « déplacement de population ».

Sanharib Barson, co-président du Parti de l’Union syriaque, fait état de la situation à CBN :

« Après les menaces du (président turc) Erdogan faite à cette région, de vouloir prendre la place de la force américaine, nous nous sommes sentis en danger à cause de ce vide. S’il était rempli par les pays de cette région ou une autre puissance, ce serait un danger pour le peuple, en général, et pour le peuple chrétien, en particulier. »

Charmaine Hedding, fondatrice de Shai Fund, une organisation qui apporte une aide humanitaire à l’église persécutée au Moyen-Orient, rapporte à CBN les objectifs de la Turquie :

« Nous le savons grâce aux déclarations qu’ils ont faites, ils veulent se débarrasser des habitants de cette région et faire venir d’autres Syriens. Donc, c’est un déplacement de population. »

Les chrétiens craignent que ce qui est arrivé dans la ville syrienne d’Afrin recommence. Une véritable chasse à l’homme avait en effet été menée contre les chrétiens. Zani est pasteur d’une église évangélique dans la ville de Kobane. Le petit-cousin de sa femme Chinar a été tué lors de l’attaque d’Afrin. Elle prie chaque jour pour que les chrétiens ne subissent pas le même sort que ceux d’Afrin.

« C’était un groupe de personnes avec des armes qui entraient dans notre quartier et qui volaient. Alors, mon cousin est sorti et leur a demandé: ‘Qu’est-ce que tu fais ?’ Ainsi, les hommes armés ont attaqué la maison de mon cousin et ont tué son fils. […] Chaque jour, nous avons pleuré et prié le Seigneur de ne pas finir comme Afrin. »

Comme Chinar, près de 100 000 chrétiens vivent dans le nord-est de la Syrie.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.