En Syrie, la vie de musulmans transformée par le témoignage chrétien

La lumière et l’amour de Dieu brillent encore à Alep en dépit d’intenses combats. Toutes les églises ont été fermées ou détruites. Dans ce contexte, une église grecque orthodoxe a malgré tout choisi de tendre la main aux syriens lassés par la guerre, quelle que soit leur confession.

Kristina, jeune maman de 28 ans réfugiée au Liban avec sa famille, a raconté à World Watch Monitor comment son église syrienne a perdu la plupart de ses membres, contraints à fuir la violence de la guerre. Seulement 10 % des chrétiens sont restés dans la ville assiégée et se sont mis au service de leurs voisins.

« L’église est toujours pleine ! Les musulmans ont pris la place des chrétiens qui sont partis. »

Certains musulmans viennent à l’église avec leurs enfants pour diverses activités culturelles, y compris pour lire des histoires de la Bible. Ce sont les enfants qui ont les premiers pousser les portes de l’église, suivis de leurs mamans. Ils y ont trouvé des femmes chrétiennes prêtes à les aider, les soutenir, apporter un secours matériel et prier.

Les musulmans ont découvert que les femmes chrétiennes n’étaient pas frivoles comme ils le pensaient. L’amour et le respect qu’ils ont trouvé dans l’église les ont conduits à repenser leur vision de la foi chrétienne.

Beaucoup de femmes musulmanes se sentent libérées

Kristina témoigne que beaucoup de femmes musulmanes se sentent libérées. Elles ne sont pas considérées comme seulement dignes d’accomplir des tâches ménagères. Dans l’Islam, de nombreuses femmes ne disposent d’aucun droit. Être entourées de personnes qui les prennent en considération et les honorent est nouveau et valorisant pour elle. Peu à peu, certains hommes se joignent aux activités organisées par l’église. Certains assistent même aux cultes.

Malgré la violence et l’omniprésence de la mort au détour des ruelles d’Alep, ce petit reste de croyants a choisi de rester et d’être le sel et la lumière dans une ville plongée dans les ténèbres et le désespoir. L’église est devenue un refuge pour les habitants de toutes confessions, et des vies sont touchées par le témoignage d’amour des chrétiens.

Malgré la guerre, Kristina parle d’un « âge d’or » pour l’Église au Moyen-Orient.

« Pour la première fois dans l’histoire, les musulmans viennent à nous. La seule chose que nous avons à faire est de leur partager la Bonne Nouvelle. »

La rédaction

Source : CBN 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.