Tchad : Témoignage d’une membre de l’ADED sur la situation du pays et le dévouement de leurs partenaires locaux

Il y a une semaine, des membres l’ADED (association suisse pour le développement durable) sont rentrés d’un voyage au Tchad, où ils ont pu visiter deux de leurs projets sur place ainsi que leurs partenaires locaux. Qu’en est-il de la situation du pays ?

Le Tchad est l’un des pays les plus pauvres du monde. La majorité de la population vit dans une pauvreté multidimensionnelle, la moitié de la population se situant même en dessous du seuil de pauvreté national – elle dispose de moins de 1 CHF par jour. Dans les zones surpeuplées et rurales du pays, les services de base sont absents ou non fonctionnels, et ne desservant pas toutes les personnes qui en ont besoin.

Dans les écoles, la situation est poignante. 78% des écoles primaires n’ont pas accès à l’eau ni à aucune installation, ce qui signifie que 7 élèves sur 10 n’ont pas accès à des services sanitaires adéquats ni à l’eau potable. Le taux de mortalité est donc élevé.

Pendant notre voyage, nous avons pu visiter les projets et entendre leur impact dans des écoles et des centres pour des enfants à besoins spéciaux dans la zone rurale de Sarh ainsi que dans la capitale N’Djaména et sa banlieue. Les contextes étaient très variés. Certaines écoles avaient accès à l’eau, pour d’autres, tous les services de base manquaient.

Même chose pour les toilettes en état de marche, certains établissement en étaient dotées, dans d’autres endroits nous avons trouvé seulement des trous dans le sol. Certains cours étaient donnés dans des salles de classe bien construites, d’autres étaient donnés sous des toits de paille sans protection. Le personnel est souvent sous-payé et ils ont besoin de partenaires pour pouvoir développer leurs activités.

Cependant, nous avons aussi vu la richesse du pays. Nous étions impressionnés par le dévouement de nos partenaires, les enseignants et des autres responsables à faire de leurs écoles le meilleur endroit pour les enfants, et nous avons été touchés par la joie de vivre des personnes rencontrées.

Nous avons aussi pu voir à quel point l’accès à l’eau, l’assainissement et l’hygiène sont essentiels. Nous sommes reconnaissants de pouvoir donner accès à ces services de base, grâce aux activités déjà réalisées et aux activités qui auront lieu en 2022. Le travail effectué en collaboration avec nos partenaires est incroyable: il fait une grande différence et offre des opportunités aux générations futures, afin qu’elles puissent vivre dans de meilleures conditions et mener une vie plus heureuse et plus saine !

ADED est membre du collectif ASAH.

Anne-Lize Hertgers, coordinatrice de l’ADED

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.