Tori Hope Petersen, Mrs Universe 2021 et ancienne enfant placée, appelle l’Eglise à prendre soin des jeunes en foyer

Survivante d’abus, enfant en foyer et aujourd’hui épouse, mère, autrice, reine de beauté et surtout fille de Dieu, l’histoire de Tori Hope Pertersen est aussi bouleversante qu’inspirante. 

Tori Hope Petersen a été placée en foyer dès l’âge de 3 ans et a passé la majeure partie de son enfance à faire des aller retours entre ce type d’établissements et des familles d’accueil. À l’âge de 16 ans, elle avait déjà vécu dans plus de 10 familles différentes.

À 17 ans, elle a découvert qu’elle avait du talent en athlétisme et elle a rencontré un entraineur qui a changé sa vie. La jeune femme confie au Christian Post que cet homme l’a coaché et lui a offert un cadre. C’est également lui qui l’a poussée à obtenir une bourse pour entrer à l’université.

Cette année là a été décisive à bien des égards car c’est aussi l’époque où l’ancienne athlète a rencontré Jésus.

« Il [l’entraîneur d’athlétisme] était un homme ordinaire, mais il a changé ma vie parce qu’il a choisi de me voir comme Dieu me voit », raconte Tori Hope Petersen.

La jeune femme, qui a été sacrée Mrs Universe l’année dernière, a décidé d’écrire ses mémoires pour donner de l’espoir aux enfants placés dans un livre intitulé « Fostered: One Woman’s Powerful Story of Finding Faith and Family through Foster Care » (Fostered : La puissante histoire d’une femme qui a trouvé la foi et la famille grâce au placement en famille d’accueil, en français NDLR) qui sera publié en anglais en octobre.

« Je veux qu’ils sachent que même si personne ne veut d’eux dans leur maison, que Dieu leur a fait une place dans un Royaume et que cela l’emporte sur les gens qui n’ont pas voulu d’eux. Et même si personne ne veut les revendiquer comme fils ou fille ici sur Terre, Dieu dit : ‘Tu es mon fils, tu es ma fille’, je voulais que ce message soit vraiment clair », explique-t-elle.

En partageant son histoire, elle espère également inciter les chrétiens à changer de regard sur les enfants placés.

« Il y a des gens dans la société contre lesquels nous avons tous instantanément des préjugés. Nous nous disons simplement : ‘Oh, cette personne vient de ce milieu. Eh bien, cela signifie qu’ils sont X, Y et Z’. Je souhaite les inviter à voir différemment ceux qui sont en périphérie, en marge de la société.Parce qu’il y avait des gens qui me voyaient comme une statistique et puis il y avait des gens qui me voyaient comme Dieu me voit. »

La reine de beauté appelle ainsi l’Eglise et les chrétiens à refléter le coeur de Jésus et à aimer radicalement ceux qui en ont besoin.

Elle rappelle que l’hospitalité radicale n’a pas uniquement besoin de s’exprimer dans un cadre précis, en devenant par exemple famille d’accueil. « C’est pour le voisin d’à côté, la mère biologique, la personne à l’église qui s’assoit toujours seule ou n’importe qui dans notre voisinage que Dieu place dans devant nous », souligne la jeune femme de 26 ans.

« Si nous regardons ce que mon entraîneur d’athlétisme a fait, il a utilisé ce qu’il avait là où il était, il a juste continué à suivre mes entraînements, il a continué à être mon entraîneur d’athlétisme et à aimer la personne qui était devant lui, et ça a changé la trajectoire de ma vie. »

« Vraiment, ce que nous devrions faire, c’est dire : ‘D’accord, où suis-je ? Qu’est-ce que j’ai à offrir ?  Et comment puis-je l’utiliser pour construire le Royaume des Cieux ? », conclut Mrs Universe.

Tori et son mari Jacob vivent aujourd’hui dans une petite ville du Minnesota où ils élèvent leur petit garçon de trois ans, leur petite fille d’un an, leur fils adoptif adolescent ainsi que « tous les jeunes qui leurs sont confiés en famille d’accueil ».

Sur son site elle écrit : « nous nous efforçons d’aimer sans relâche et d’être radicalement inclusifs pour refléter notre plus grande passion, l’Évangile. Depuis que nous avons emménagé dans notre premier très petit appartement, Jacob achète régulièrement des chaises. Nous le voyons comme un reflet de nos cœurs, créant un espace pour accueillir et aimer plus de gens ».

Camille Westphal Perrier

Crédit image : capture d’écran d’une vidéo issue de l’Instagram de Tori Hope Petersen

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.