« Tout l’enfer s’est déchaîné sur nous » : Shakaina Masih, 13 ans, enlevée et mariée de force au Pakistan

« Cela fait plus de 20 jours que notre fille est détenue par des ravisseurs inconnus, et nous n’avons pas pu la voir. On nous a juste remis une photocopie du nikahnama et on nous a dit de nous approcher du tribunal si nous voulions la rencontrer. Ils ont également refusé d’agir lorsque nous leur avons montré son acte de naissance officiel, selon lequel elle n’a que 13 et 5 mois. »

La liste des victimes d’enlèvement forcées s’allonge à un rythme effrayant au Pakistan. Shakaina Masih, 13 ans, est portée disparue depuis le 19 février dernier. C’est la police qui a informé les parents de sa conversion à l’islam et de son mariage avec un homme musulman.

Le 21 février, les parents de Shakaina ont été convoqués au poste de police de Lahore. l’inspecteur leur a présenté le nikahnama, certificat de mariage islamique. Le père, Johnson Masih, explique à Morning Star News :

« Il a dit que Shakaina était maintenant une femme musulmane mariée et ne voulait pas retourner dans sa famille. Selon le nikahnama , le nom de son soi-disant mari est Ali Bashir. Nous n’avons jamais entendu ce nom auparavant. Shakaina n’est qu’un enfant. Elle a été kidnappée et emmenée à Okara, où ils l’ont convertie de force et ont organisé le faux mariage pour lui donner une couverture religieuse. »

Le jour de son enlèvement, Shakaina travaillait comme aide domestique avec sa mère, Samina. Celle-ci a fait le tour de tous ses employeurs, mais Shakaina est restée introuvable. Ce n’est que deux jours plus tard, le 21 février, que la police a accepté d’enregistrer une plainte.

Le père explique que la police ignore leurs appels répétés.

« Cela fait plus de 20 jours que notre fille est détenue par des ravisseurs inconnus, et nous n’avons pas pu la voir. On nous a juste remis une photocopie du nikahnama et on nous a dit de nous approcher du tribunal si nous voulions la rencontrer. Ils ont également refusé d’agir lorsque nous leur avons montré son acte de naissance officiel, selon lequel elle n’a que 13 et 5 mois. »

Il se demande s’il existe une « justice pour les pauvres chrétiens ».

« Tout l’enfer s’est déchaîné sur nous. Ma famille est brisée et chaque jour qui passe ajoute à notre misère. N’y a-t-il pas de loi ou de justice pour les pauvres chrétiens comme nous ? »

L’avocat de la famille, Abdul Rameel, a déposé une plainte auprès de la Haute Cour de Lahore. Selon lui, « c’est une grande injustice pour la famille pauvre ».

« Leur fille a disparu ces derniers jours, mais il n’y a pas encore d’informations sur sa sécurité et son bien-être. »

Il dénonce la non-application de la législation qui interdit le mariage de mineurs.

« Des lois interdisant le mariage des mineurs sont en place, mais la police ne les applique pas dans ces cas. De plus, les sections relatives au viol et à l’enlèvement sont également ignorées, ce qui permet aux auteurs d’obtenir une caution et de se libérer de l’affaire. Cette attitude préjudiciable met en danger la sécurité de toutes les filles appartenant à des minorités et doit cesser immédiatement. »

M.C.

Crédit image : Morning Star News

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.