Tragédie sans précédent en Colombie : Une gigantesque coulée de boue fait 254 morts dont 43 enfants

Très tôt le matin du Samedi 1er avril, alors que les 40 000 habitants de Mocoa dormaient encore, un gigantesque glissement de terrain a enseveli une partie de cette ville du sud-ouest de la Colombie, sous une avalanche de boue et d’eau, faisant 254 victimes dont 43 enfants, selon un bilan provisoire.

Partager cette video sur Facebook

Dévastation, catastrophe, les mots manquent pour décrire l’évènement. Les témoins parlent d’un « océan de boue qui a tout emporté » provoquant une tragédie sans précédent. Le gouvernement colombien a lancé son système de gestion des catastrophes nationales pour coordonner les opérations de sauvetage et d’assistance. 1300 personnes ont ainsi été mobilisées au sein de la police, de l’armée, de la défense civile, de la Croix Rouge, et de plusieurs autres organisations. 10 hélicoptères, 6 avions, 7 bateaux et 63 véhicules au sol assurent le transport des équipes et du matériel. Le Président Juan Manuel Santos s’est exprimé ainsi depuis Mocoa.

« Qu’est-ce qui s’est passé ? La nuit dernière (vendredi) il a plu 130 millimètres, alors qu’il pleut habituellement 400 mm en un mois. Qu’est-ce que cela signifie ? 30% des précipitations mensuelles ont eu lieu la nuit dernière, provoquant la crue soudaine de plusieurs cours d’eau, la Mocoa, Mulato, Sanguyaco et les gorges environnantes et qui a produit un glissement de terrain. »

Une fois de plus, cet épisode de précipitations exceptionnelles est une conséquence de l’influence du phénomène climatique El Niño, qui continue d’exercer son influence sur le Pérou, toujours en proie à des pluies diluviennes et des inondations sans précédents. Au Pérou, 100 personnes ont trouvé la mort dans les inondations, et un million de personnes y sont sinistrées.

Secouristes et habitants fouillent les décombres de la ville dévastée, à la recherche de survivants. Un porte-parole de la Croix Rouge Colombienne s’exprime ainsi :

« Les recherches continuent pour trouver des survivants. Nous sommes encore dans les 72 heures suivant un tel désastre. »

Les 40 000 habitants de Mocoa, le chef-lieu du Putumayo, font désormais face à cette tragédie dans la chaleur et l’humidité, sans eau, ni électricité. Ils ont besoin d’aide.

Partager cette image sur Facebook

Dans ce contexte, le Conseil Évangélique de Colombie lance un appel à l’aide. Ils ont un besoin urgent de produits de première nécessité : Denrées non périssables, médicaments, eau potable, matelas, couches…

Le Pape François a révélé être « profondément attristé » par le tragique évènement :

« Je suis profondément attristé par la tragédie qui a frappé la Colombie, où un glissement de terrain géant s’est abattu dans la ville de Mocoa, faisant de nombreux morts et blessés. »

Le Président François Hollande a rendu hommage aux victimes, déclarant que la France est « prête à répondre à toute demande d’assistance ».

Sur les réseaux sociaux, la solidarité s’organise sous le hashtag, « Tous avec Mocoa », #TodosConMocoa.

Vous pouvez aider en adressant vos dons à IC Compassion, l’action humanitaire d’Info Chrétienne.

Je fais un don

IC Compassion est un relais fiable entre vos dons et des organisations humanitaires chrétiennes sérieuses et dignes de confiance. Toutes les actions réalisées grâce à vos dons feront systématiquement l’objet d’un rapport détaillé et publié sur Info Chrétienne.

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.