Transmettre la paix dans des moments troublés

5 façons de transmettre la paix dans des temps troublés.

Dès les premiers jours du confinement, les experts révélaient une croissance fulgurante de personnes présentant des symptômes assimilables à des troubles post-traumatiques. Il est probable que cette période troublée dont nous ne sommes pas totalement sortis continuera de libérer, au fil du temps, les conséquences du stress et de la peur engendrés.

Pour Romain Lagache, auteur du blog Jesus-ID, cette période a révélé une appétence pour trouver un sens, une réponse. Pour lui, les phrases « j’ai besoin de réponse » ou « j’ai un mal-être » révèlent le même sujet : la soif de paix.

Voici donc 5 façons de transmettre la paix dans des temps troublés :

L’église doit se manifester

La paix est l’une des marques de l’Évangile. Mais d’autres croyances proposent aussi des solutions, plus ou moins adéquates, pour parler de paix. Si les chrétiens ne sont pas là, les gens iront chercher des réponses ailleurs. Bonnes ou mauvaises.

Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n’ont pas cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s’il n’y a personne qui prêche ? (Romains 10:14)

Utiliser les outils en ligne

Malgré le déconfinement, les contacts de personne à personne restent plus limités, plus distants. Utiliser les ressources en ligne, partager à un ami un message de paix, d’espérance, d’amour, est plus porteur aujourd’hui que jamais.

Partager du vécu

La paix se passe dans le coeur, pas dans la tête. La théorie touche l’intellect. Mais le partage d’expériences concrètes, de vécu, d’authenticité : cela touche le coeur et peut transmettre la paix.

Inspirer les gens à s’approprier des actions qui donnent la paix.

L’expérience des autres, c’est la meilleure manière de voir que “cela peut aussi m’arriver”. Lorsqu’une personne a vécu de grosses difficultés et raconte comment elle s’en est sortie, cela inévitablement peut amener la personne à se dire : “son témoignage m’inspire, si ça lui est arrivé, ça peut m’arriver aussi !”

Donner de l’espoir

Un dicton populaire dit que « L’espoir fait vivre ». Et en effet, non seulement il fait vivre, mais il fait vivre mieux. Il apaise parce qu’il atteste qu’il existe une voie de secours. Romain Lagache rapporte ainsi le témoignage d’une lectrice de son livre :

« C’est incroyable et je n’en reviens toujours pas, c’est tellement inattendu, il y a encore quelques temps je pensais à me prostituer, j’ai fait des choses tellement mal et là, c’est la première fois que je me sens aimée et libre. »

Ces 5 façons de transmettre la paix sont rassemblées dans un recueil de témoignages déjà téléchargé 36.000 fois. Téléchargez-le gratuitement en cliquant ici.

Pascal Portoukalian

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.