Trisomie 21 : Donald Trump et Mike Pence « défendront toujours la vie »

« Aujourd’hui, nous célébrons les vies et les réussites des américains atteints de trisomie 21. Le vice-président et moi-même seront toujours aux côtés de ces familles merveilleuses, et ensemble nous défendrons toujours la VIE ! »

À l’occasion de la Journée mondiale de la trisomie 21, Donald Trump et le vice-président Mike Pence, ont reçu à la Maison Blanche des personnes atteintes de ce syndrome. À l’issue de la rencontre le président américain a tenu à rappeler son soutien sur son compte twitter.

« Aujourd’hui, nous célébrons les vies et les réussites des américains atteints de trisomie 21. Le vice-président et moi-même seront toujours aux côtés de ces familles merveilleuses, et ensemble nous défendrons toujours la VIE ! »

De son côté Mike Pence a également déclaré sur Twitter :

« Les Américains avec des handicaps incarnent le grand esprit de notre pays, une joie et un espoir inspirants. Chaque vie est précieuse. »

En 2017, le président américain déplorait déjà la considération de la trisomie 21 comme « une excuse pour ignorer ou rejeter la vie humaine ». CBS News révélait les taux d’avortement quand la maladie était détectée :

« Depuis que les tests de dépistage prénatal ont été introduits en Islande au début des années 2000, la grande majorité des femmes – près de 100% – qui ont subi un test positif pour la trisomie 21, ont mis fin à leur grossesse. […] Aux États-Unis le taux est estimé à 67% (1995-2011) ; en France, à 77% (2015) ; et au Danemark, à 98% (2015). »

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?