Info Chrétienne a besoin de vous

Chères lectrices et chers lecteurs, nous avons besoin de vous aujourd'hui.

Info Chrétienne est un service de presse 100% gratuit et sans publicité, notre survie dépend de votre soutien.

Cliquez maintenant ici pour faire un don maintenant pour soutenir Info Chrétienne.

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.

Trois ans déjà depuis l’enlèvement de la chrétienne Béatrice Stockly… Ne l’oublions pas

Trois ans déjà depuis que la missionnaire suisse Béatrice Stockly a été enlevée au Mali par «L’Emirat du Sahara», une branche d’Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI).

La nuit du 7 au 8 janvier 2016, Béatrice était enlevée par des militants du groupe djihadiste. Les ravisseurs réclamaient en échange de sa libération, la remise en liberté de l’un des ses dirigeants, Abou Tourab, détenu par la Cour Pénale Internationale de La Haye. Depuis son enlèvement plusieurs preuves de vie sont parvenues jusqu’à nous, mais depuis maintenant plus d’un an, aucune nouvelle n’a été publiée sur les réseaux sociaux.

Béatrice Stockly est une évangéliste convaincue. Enlevée une première fois en 2012 par le groupe armé salafiste Ansar Dine, elle avait été libérée une dizaine de jours plus tard, après avoir promis de cesser ses actions d’évangélisation. En 2013, elle avait fait le choix de reprendre ses activités au Mali malgré le danger, avant d’être de nouveau enlevée en 2016, et maintenue captive jusqu’à ce jour.

Dans la revendication de l’enlèvement, le groupe armé faisait d’ailleurs référence à son ministère.

« Nous annonçons notre responsabilité dans l’enlèvement de cette mécréante évangélisatrice qui, par son travail, a réussi à faire sortir de l’islam nombre de fils de musulmans. »

Les images vidéos transmises par les ravisseurs au cours des deux premières années de captivité, révélaient la dureté des conditions de vie en détention. Le visage voilée de Béatrice ne laissait malheureusement aucun doute sur l’horreur de la situation qu’elle traverse jour après jour.

Depuis plus d’un an, nous sommes sans nouvelles de Béatrice et de trois autres otages chrétiens.

« J’envoie ce message à ceux qui tiennent mon mari. La paix soit avec vous et vos familles […] Mon mari n’a pas eu une vie facile et confortable . Il y a 46 ans, il a choisi d’élever sa famille parmi vous, nos amis et nos voisins. Avec l’aide de Dieu, il a effectué des milliers d’opérations et sauvé de nombreuses vies […] J’aimerais retrouver mon mari, passer nos dernières années de vie ensemble. »

Leur fils David réclame également sa libération :

« Je vous le demande humblement : ne mérite-t-il pas votre générosité ? »

  • Nous sommes également sans nouvelles de Gloria Cecilia Narvaez Argoti, la religieuse colombienne enlevée au sud du Mali en février 2017.
  • L’appel désespéré d’Els, l’épouse de Jeff Woodke est resté sans réponse. Enlevé en octobre 2016 dans la région d’Abalak au Niger alors qu’il travaillait pour l’ONG américaine « Jeunesse en Mission Entraide et Développement », Jeff a passé 29 ans de sa vie au Niger. Aucune preuve de vie n’est parvenue à la famille depuis.

Les grandes entreprises et les grands médias communiquent régulièrement sur leurs otages afin de faire pression. Tristement, les otages missionnaires tombent trop souvent dans l’oubli.
N’oublions pas Béatrice, Ken, Gloria et Jeff et réclamons pour eux un miracle.

H.L.

AQMi vient de revendiquer l’enlèvement de Béatrice Stockly, missionnaire au Mali

Déjà un an depuis l’enlèvement de la missionnaire suisse Béatrice Stockly au Mali

Nouvelle preuve de vie pour 3 otages chrétiens au Sahel, dont Béatrice Stockly

Mali : une religieuse enlevée par des hommes en armes

L’épouse d’un missionnaire de Jeunesse en Mission otage au Niger lance un appel de détresse

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.