Trois états américains s’apprêtent à affronter « un ouragan majeur et des inondations de proportions bibliques »

Le massif ouragan Florence, qui se renforce toujours au dessus de l’Océan Atlantique, devrait toucher la côte Est des États-Unis, dès jeudi 13 septembre.

Selon le météorologue Joe Bastardi de Weather Bell, interrogé par CBN News, l’ouragan aura un impact comparable aux ouragans Hugo en 1989, et Hazel en 1954, qui fut le plus destructeur du XXème siècle. La Caroline du Nord, la Caroline du Sud et la Virginie s’apprêtent donc à faire face à un ouragan majeur dont les vents pourraient atteindre 240 km/h et dont la progression lente pourrait causer des « inondations de proportions bibliques ».

« Alors, quand tout cela sera dit et fait, cela va probablement être la tempête la plus coûteuse de l’histoire des Carolines, car non seulement vous faites face à un ouragan majeur, mais vous êtes confronté à des inondations de proportions bibliques. »

En Caroline du Sud, le gouverneur Henry McMaster a ordonné l’évacuation de plus d’un million d’habitants dès mardi, sur une bande littorale de 320 kilomètres de longueur.

L’Agence fédérale de gestion des situations d’urgence (Fema) a alerté lundi soir.

« Florence va causer une hausse du niveau de la mer potentiellement mortelle, des inondations à l’intérieur des terres et des vents destructeurs dans les (deux États de) Caroline et la Virginie. »

Conscientes de la menace directe, les populations côtières se préparent à l’impact.

« Nous allons juste faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que tout soit sécurisé, puis confier le reste à Dieu et voir ce qu’il se passe. »

Pendant ce temps, l’ouragan Isaac se maintient fermement au-dessus de l’Atlantique alors qu’il se dirige vers l’ouest. Il devrait entrer dans l’est de la mer des Caraïbes mercredi soir ou jeudi.

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?