Tuerie de Virginia Beach : le fils d’un pasteur a donné sa vie pour sauver 7 femmes

« Votre frère m’a littéralement sauvé la vie hier. Il s’est assuré que 6 autres femmes et moi-même étions en sécurité hier, alors que cette folie régnait autour de nous. Je n’oublierai jamais mon cher ami, Keith. »

Vendredi, un homme, DeWayne Craddock, a ouvert le feu dans un bâtiment municipal de Virginia Beach. À 16 heures, armé de deux pistolets, il a ouvert le feu « sans distinction ». Employé dans ce service municipal depuis près de 15 ans, il a tué 12 personnes. Parmi les victimes, 11 de ses collègues. À ce jour 4 personnes sont encore hospitalisées, dont 3 dans un état grave.

Au coeur de cette tragédie, les voix s’élèvent sur les réseaux sociaux pour honorer la mémoire de Keith Cox. Ce fils de pasteur fait partie des 12 victimes du tueur. Son frère, Ervin, a fait part de son décès sur Facebook.

« Mon coeur est blessé parce que mon petit frère a été assassiné aujourd’hui par le tireur lors de la tuerie de Virginia Beach. Je n’entendrai plus sa belle voix chanter à l’église ou à la maison. J’ai aimé mon frère et son âme attentionnée va vraiment me manquer. Jusqu’à ce qu’on se retrouve au paradis. »

Alors que les tirs se multipliaient, Keith a mis à l’abri 7 personnes, leur a dit de se barricader et de se taire, avant de retourner vers les tirs pour tenter d’en sauver d’autres. Christie Dewar a été mise à l’abri par Keith. Elle raconte en larmes qu’elle a entendu des tirs dans leur direction alors qu’ils étaient en train de se barricader avec un meuble.

« Deux balles sont presque passées à l’arrière du meuble. Nous sommes tombés au sol ; puis nous avons entendu d’autres coups de feu près de nous. C’est à ce moment-là qu’il a eu Keith. »

Tara McGee a également été sauvée par Keith. Sur Facebook, elle répond à la publication d’Ervin, le frère du héros :

« Votre frère m’a littéralement sauvé la vie hier. Il s’est assuré que 6 autres femmes et moi-même étions en sécurité hier, alors que cette folie régnait autour de nous. Je n’oublierai jamais mon cher ami, Keith. »

Delvon C. Key, membre de sa communauté, affirme que « ceux qui l’ont connu ne sont pas surpris ».

« Je viens de découvrir qu’ile st un héros. Il est mort en sauvant la vie de ses collègues. Et ceux qui le connaissent ne sont pas surpris. »

Ce drame est la 150ème tuerie de masse aux États-Unis cette année.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?