Ukraine : Le pape François dénonce l’utilisation du blé « comme arme de guerre »

Le pape François a appelé mercredi à mettre fin au blocage des exportations de céréales de l’Ukraine, défendant le « droit universel à l’alimentation » et rejetant l’utilisation du blé comme « arme de guerre ».

« Le blocage des exportations de céréales de l’Ukraine, dont dépend la vie de millions de personnes, notamment dans les pays les plus pauvres, est très préoccupant », a déclaré François, 85 ans, à la fin de son audience générale hebdomadaire sur la place Saint-Pierre à Rome.

Le souverain pontife a demandé à ce que « tout soit mis en œuvre pour résoudre cette question et garantir le droit universel à l’alimentation ». « S’il vous plaît, n’utilisez pas le blé, un aliment de base, comme une arme de guerre! », a-t-il lancé.

Le conflit déclenché par la Russie et les sanctions de représailles ont mis à mal l’équilibre alimentaire mondial, laissant craindre une grave crise qui affectera tout particulièrement les pays les plus pauvres.

Face au blocus imposé par l’armée russe dans la mer Noire, paralysant le port stratégique d’Odessa, l’Ukraine, puissance agricole de premier plan, cherche désespérément à exporter les quelque 20 millions de tonnes de céréales entreposées dans ses silos.

De son côté, l’ONU craint « un ouragan de famines » dans des pays africains qui importaient plus de la moitié de leur blé d’Ukraine ou de Russie.

La Rédaction (avec AFP)

Crédit image : Shutterstock / Riccardo De Luca – Update

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.