Un ambassadeur britannique dénonce la persécution des chrétiens en Iran

« Nous appelons également le gouvernement à mettre fin à la discrimination et la persécution des minorités religieuses, qui continuent à persister, particulièrement à l’encontre des convertis baha’is et chrétiens.« 

Julian Braithwaite, ambassadeur représentant permanent du Royaume-Uni auprès de l’Organisation des Nations-Unies (ONU), s’est exprimé le 9 mars dernier, dans le cadre d’une session ordinaire du Conseil des droits de l’homme, au sujet des droits de l’homme en Iran.

« Le Gouvernement iranien continue de cibler et de violer les droits de l’homme de son peuple, en particulier les défenseurs des droits de l’homme, les avocats, les binationaux et étrangers, les militants, les journalistes et les minorités. »

L’homme dénonce la répression violente à l’égard des manifestants, les arrestations arbitraires et les détentions et rappelle que l’Iran aurait exécuté 233 personnes entre le 1er janvier et le 1er décembre 2020.

« Nous avons régulièrement précisé à l’Iran que les violations des droits de l’homme sont inacceptables et nous continuerons à travailler avec le rapporteur spécial, le conseil des droits de l’homme, et la communauté internationale, pour tenir l’Iran responsable. »

Si plusieurs intervenants ont pu prendre part à cette session, Julian Braithwaite a été le seul, selon Article 18, à évoquer le sort des chrétiens dans cette république islamique.

« Nous appelons également le gouvernement à mettre fin à la discrimination et la persécution des minorités religieuses, qui continuent à persister, particulièrement à l’encontre des convertis baha’is et chrétiens. »

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.