Un archéologue remet en question ses pairs en déclarant avoir trouvé le véritable site de la crucifixion

La localisation du Mont Golgotha a toujours fait l’objet de recherches et d’hypothèses. De Constantin au IVème siècle à Charles Gordon en 1880, les hypothèses et les débats autour de l’emplacement du Golgotha, ont toujours alimenté les conversations de nombre d’archéologues et de théologiens. C’est au tour de l’archéologue Robert Cornuke, accompagné d’un ancien enquêteur de police, d’élaborer une nouvelle hypothèse. Les deux hommes ont mis en lien le récit biblique et des ressources photographiques, remontant pour certaines à 1800.

Constantin Ier, lui même, cherchait déjà le lieu de la crucifixion. Sous l’influence de sa mère Hélène, il fit édifier l’Eglise du Saint-Sépulcre de Jésus, sur le site qui lui parut alors le plus probable pour être celui de la crucifixion. Cette église est aujourd’hui l’un des principaux lieux saints du christianisme.

Eglise du Saint Sépulcre de Jésus

Mais certains historiens estiment quant à eux, que le lieu appelé calvaire de Gordon serait beaucoup plus probant. Plus connu sous l’appellation du jardin de la Tombe, le site proposé par Charles Gordon en 1885 comme étant le lieu du Calvaire, correspondrait davantage à la description de Jean 19:41.

« Or il y avait un jardin au lieu où il avait été crucifié, et dans ce jardin un tombeau neuf ».

On trouve, dans le jardin de la Tombe, un rocher escarpé portant deux grandes cavités qui ressemblent effectivement aux yeux d’une tête de mort.

Jardin de la Tombe

Robert Cornuke a quant à lui choisi de s’affranchir de ces représentations et de ces hypothèses. Il a utilisé la Bible comme une carte et l’a mise en perspective avec d’anciennes photos. Il considère avoir « assemblé les pièces d’un puzzle antique sacré ».

Bonnie Brown, un philanthrope qui a aidé Cornuke dans ses recherches, a expliqué que l’archéologue avait cherché à corriger une « faille géographique » en relation avec le site de la crucifixion.

Pour Cornuke, Jésus-Christ serait mort sur la croix dans le village palestinien de Silwan, situé au sud-est de Jérusalem.

Village palestinien de Silwan

Ron Matsen, responsable de la Koinonia House a déclaré quant à lui :

« En utilisant la boussole de preuves solides, Bob trace la voie pour la découverte qui fera vibrer les explorateurs de la Bible prêts à la quête de la vérité. Ne laissez pas la tradition l’emporter sur la vérité. »

Il semble donc que les hypothèses soient encore ouvertes. A chacun de lire, étudier et se rendre à Jérusalem pour se faire sa propre idée sur la passionnante question du site de la crucifixion, qui agite les débats depuis des siècles.

La rédaction

Source : Christian Today

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?