Un artiste sculpte des scènes bibliques dans les grottes d’un monastère rupestre en Égypte

« Le monastère est maintenant un chef-d’oeuvre. Nous avons les pyramides et les antiquités du musée, mais c’est ancien, tandis que le monastère est nouveau. »

Cela fait plus de 20 ans que Mariusz Dybich, alias Mario, polonais, sculpte sans relâche les parois des grottes du monastère copte orthodoxe de Mokkatam. À l’est du Caire, en Égypte, cette colline abrite des églises rupestres, plusieurs chapelles et le monastère de Saint-Simon.

Le monastère est la plus grande église du Moyen-Orient. L’amphithéâtre qui le compose peut accueillir 20 000 personnes. Des cultes y sont régulièrement organisés pour les fidèles du Caire.

L’artiste explique qu’au début des années 1990, le prêtre des lieux lui avaient demandé de « transformer la montagne en Bible ouverte ». Et c’est ce qu’il a fait, 20 années durant. Sans aucun savoir-faire, il a investi dans une perceuse électrique et un marteau-piqueur pour sculpter sa première oeuvre. Il en existe désormais plus de 70.

Les sculptures évoquent les traditions religieuses locales et des scènes de la Bible. Pour Mario, il s’agit d’un témoignage pour les « générations futures ».

« C’est surprenant pour beaucoup de voir un Européen désirant quitter son pays pour travailler dans un quartier pauvre. Je crois que c’est Dieu qui m’a envoyé ici. »

Le prêtre va jusqu’à comparer ce « chef-d’oeuvre » aux pyramides.

« Le monastère est maintenant un chef-d’oeuvre. Nous avons les pyramides et les antiquités du musée, mais c’est ancien, tandis que le monastère est nouveau. »

M.C.

Source : TV5 Monde

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?