Un condamné à mort en Alabama obtient un sursis grâce à la Cour suprême pour permettre à son pasteur d’être présent

La Cour suprême  des Etats-Unis a donné raison à un condamné à mort de l’Alabama qui demandait la présence de son pasteur à ses côtés lors de son exécution.  

Jeudi 11 février, la Cour suprême des Etats-Unis a interrompu l’exécution de Willie Smith, condamné à mort dans l’Alabama. Elle a jugé recevable la requête du détenu, qui demande la présence de son pasteur à ses côtés au moment de sa mise à mort.

Les juges ont ainsi maintenu une injonction émise la veille par la 11e Cour d’appel du circuit américain, tandis que l’Etat d’Alabama soutenait que le personnel non pénitentiaire « ne devrait pas être dans la salle pour des raisons de sécurité ».

Willie Smith, afro-américain âgé de 51 ans, est condamné à mort pour le meurtre d’une jeune femme de 22 ans, Sharma Ruth Johnson, perpétré en 1991.

Le tribunal a jugé que l’argument de l’Etat d’Alabama selon lequel le clergé accompagnant pouvait ne pas être « digne de confiance » était insuffisant.

« La sécurité des prisons est, bien sûr, un intérêt impérieux de l’Etat. Mais la pratique passée, en Alabama et ailleurs, montre qu’une prison peut assurer la sécurité sans exclure tous les membres du clergé de la chambre d’exécution. »

La juge Elena Kagan, a écrit que « l’État ne peut pas maintenant exécuter Smith sans la présence de son pasteur » soutenue par trois autres juges, Stephen Breyer, Amy Coney Barrett et Sonia Sotomayor.

« L’Alabama n’a pas montré que l’exclusion de tous les membres du clergé de la chambre d’exécution est nécessaire pour assurer la sécurité de la prison. Ainsi, l’État ne peut pas maintenant exécuter Smith sans la présence de son pasteur, pour faciliter ce que Smith appelle la ‘transition entre les mondes des vivants et des morts’. »

Le département correctionnel de l’Alabama a déclaré vendredi que l’exécution de Willie Smith devrait être annulée et que le procureur général Steve Marshall devrait en ordonner une autre.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.