Un cortège chrétien s’est joint à la manifestation #NousToutes à Paris

Samedi 20 novembre a eu lieu à Paris la manifestation #NousToutes, cette année pour la première fois, à l’initiative de plusieurs associations, un cortège chrétien s’est joint aux manifestants. 

Ce samedi à Paris 50 000 personnes se sont rassemblées pour dire « stop aux violences sexistes et sexuelles », une manifestation annuelle organisée par le collectif féministes #NousToutes  dont l’objectif est « d’en finir avec les violences sexistes et sexuelles dont sont massivement victimes les femmes et les enfants en France ».

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par NousToutes (@noustoutesorg)

Pour la première fois, un cortège chrétien s’est joint à la manifestation pour protester « contre les violences sexistes et sexuelles commises contre les femmes, contre les enfants, les personnes transgenres ainsi que les personnes de la communauté LGBTQIA+ ».

Une initiative lancée par plusieurs organisations chrétiennes dont le Carrefour des Chrétiens Inclusifs, Le Comité de la Jupe, Féminisme en église ou encore Toutes Apôtres !.

Cathobel rapporte que l’intention de ce cortège chrétien était de se rassembler « autour des victimes de violences sexistes et sexuelles dans nos Églises ». Une action motivée notamment par la publication le 5 octobre du rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise qui a révélé « le nombre massif des victimes de violences sexuelles dans l’Église catholique: plus de 330000 sur 70ans, en particulier des enfants et des femmes ».

Les manifestants chrétiens ont protesté en brandissant des affiches où l’on pouvait lire différents slogans tels que : « Dans nos églises : victimes on vous croit, violeurs on vous voit », « délivre-nous du mâle », « la patriarcat n’est pas ma religion » ou encore, « dans nos églises, dans nos coeurs : amour radical, accueil radical ».

Les violences faites aux femmes en France en quelques chiffres

Sur son site le collectif #NousToutes rappelle qu’en France en 2019, 152 femmes sont mortes tuées par leur conjoint ou leur ex-conjoint. 93 000 femmes sont victimes de viol ou de tentative de viol par an et 9 sur 10 connaissent leur agresseur. Tandis que c’est 32% des femmes qui ont déjà subi du harcèlement sexuel au travail.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : GERARD BOTTINO / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.