Un meurtrier néonazi devenu chrétien partage désormais sa foi en prison

« Devenir chrétien, c’était presque comme recevoir une greffe du cœur, et cela m’a permis de comprendre que j’avais un nouveau cœur. Et avec ce nouveau cœur, il y a une nouvelle responsabilité. »

Stanley Stever est un ancien détenu américain. Il a purgé sa peine de 33 années de détention pour avoir commis un meurtre et temoigne de son histoire aupres du Christian Post.

Stanley commence par raconter son enfance et le harcèlement dont il a été victime à l’école.

« Je tombais physiquement malade en entrant à l’école à cause de l’anxiété que j’avais à l’idée d’aller à l’école et de savoir que j’allais être taquiné et rabaissé toute la journée. Et vraiment, c’est là que la colère et la rage ont commencé, ce qui a changé mon état d’esprit d’enfant. »

À l’adolescence, pour échapper à cette douleur, il se tourne vers la drogue et l’alcool. Il raconte alors :

« Je me détestais et je détestais tout ce qui me concernait et je ferais n’importe quoi pour me débarrasser de cette douleur. La colère et la violence ont continué à monter à l’intérieur, et je n’en ai eu aucune libération, et quand vous n’avez aucun soulagement, vous commencez à vous isoler et vous commencez à détester qui vous êtes. »

Stanley n’a que 17 ans lorsqu’il commet son crime. A 18 ans, le jugement tombe. Il est condamné à la prison à vie. Une peine qui sera réduite à 33 années de prison.

En prison, il rejoint un gang néonazi appelé la Fraternité aryenne, afin de trouver une sorte de protection. Mais le chef de ce gang va un jour devenir chretien, et cette conversion va bouleverser Stanley.

Pour la première fois, il découvre le concept du pardon. Il devient rapidement chrétien et commence un ministère en prison où il rencontrera d’ailleurs sa future épouse.

Aujourd’hui sorti de prison, il continue son ministère.

« Nous avons en fait élargi le ministère des prisons en un ministère de réinsertion qui aide les hommes et les femmes à passer de la prison à la société et à réussir. Mon travail consiste à entrer et à travailler avec des hommes et des femmes incarcérés, et nous les rencontrons là où ils se trouvent et les aidons à surmonter leur passé. Et puis, nous les aidons à réintégrer les communautés. Cela apporte la paix dans mon esprit de savoir que je Je fais une différence, une personne à la fois. »

« Devenir chrétien, c’était presque comme recevoir une greffe du cœur, et cela m’a permis de comprendre que j’avais un nouveau cœur. Et avec ce nouveau cœur, il y a une nouvelle responsabilité », affirme-t-il.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.