Un nouveau-né frappé à coups de bambous dans les bras de sa mère en Inde

Le bébé a reçu les coups portés à sa mère, persécutée à cause de sa foi chrétienne.

Dans l’est de l’Inde, le matin du 14 septembre, 25 assaillants hindous se sont rendus, armés de bambous, au domicile du pasteur Vinouwa Das. Ils portaient un message : les chrétiens ne doivent pas rester dans le village de Jhikatia, dans l’État du Bihar, et ne doivent pas y rendre de culte.

C’est l’épouse du pasteur, Punita Kumari, qui raconte ce moment de persécution intense à Morning Star News.

Les hindous ont traîné le pasteur à l’extérieur de la maison pour le battre. Sa soeur est venue pour le défendre, mais elle a également été battue.

Alors Punita est allée chercher son nouveau-né et l’a gardé dans ses bras. Puis elle est allée supplier les assaillants de stopper leur violence afin qu’ils puissent discuter ensemble.

Là, les hindous ont hurlé, criant que les chrétiens devaient quitter les lieux immédiatement et affirmant qu’aucun culte chrétien ne serait toléré dans le village.

Ils ont ensuite battu Punita à coups de bambous. Son bébé a également reçu les coups.

“Ils m’ont crié que nous devions quitter les lieux immédiatement et qu’ils n’autoriseraient pas les cultes chrétiens dans le village. Ils étaient furieux et m’ont battu avec les bâtons. […] Mon nouveau-né a également été blessé avec moi.”

Parmi les assaillants se trouvaient des membres de leur famille, qui voulaient récupérer le terrain sur lequel la petite église avait été construite.

Trois jours plus tard, le 17 septembre, le pasteur Vinouwa Das a à nouveau été attaqué alors qu’il se rendait au marché. Punita Kumari affirme qu’il a été menacé de mort s’il ne quittait pas le village et ne stoppait pas les cultes chrétiens.

M.C.

Crédit image : Morning Star news 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.