Un parlementaire veut retirer la référence à « un Dieu chrétien » de la constitution suisse

Une motion a été déposée auprès du Parlement pour retirer Dieu de la constitution.

Fabian Molina est membre du conseil national suisse. Il a déposé le 17 mars dernier une motion auprès du Parlement afin de retirer Dieu de la constitution. Cette initiative parlementaire viserait à « ancrer la laïcité dans la constitution fédérale ».

« Au nom de Dieu Tout-Puissant ! Le peuple et les cantons suisses, conscients de leur responsabilité envers la Création ». C’est par ces mots que commence le préambule de la constitution fédérale de la confédération suisse.

Et selon l’initiative de Fabian Molina, « la référence à un Dieu chrétien et à la création dans le préambule contredit le principe de la neutralité de l’État en matière religieuse et n’est plus appropriée au vu de la sécularisation croissante de la population suisse ».

« Le système juridique démocratique ne peut lier sa légitimité à une ou plusieurs religions, car il doit également s’appliquer à toutes les personnes de croyants différents ou non. Du point de vue théologique, la proclamation d’un texte juridique séculier au nom de Dieu est aussi hautaine et présomptueuse. »

La motion propose donc de commencer le préambule par ces termes : « Le peuple suisse et les cantons, responsabilité envers l’environnement ».

Selon le quotidien suisse Blick, il s’agit d’une réaction à l’interdiction du port de la burqa, votée lors du référendum du 7 mars dernier.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.