Un pasteur capturé et tué au Myanmar : Le témoignage de Dave Eubank

« Ils l’ont gardé la nuit et l’ont emmené avec eux le lendemain matin alors qu’ils commençaient à se déplacer. Ils n’ont pas marché loin et là l’armée birmane lui a tiré une balle dans la tête. »

Les Free Burma Rangers sont des chrétiens qui viennent en aide aux populations qui vivent dans les zones de conflits. Le Myanmar, où l’armée birmane a pris le pouvoir lors d’un coup d’État, est leur principale zone de mission.

Son président, Dave Eubank, explique que « des centaines de milliers de Birmans et d’ethnies dans les villes ont protesté et lancé un mouvement de désobéissance civile que l’armée tente brutalement d’écraser ».

Mercredi, sur les réseaux sociaux, Dave Eubank a témoigné de l’enlèvement d’un pasteur par l’armée birmane.

« Le 11 décembre 2021, le pasteur Om Ki a été tué par l’armée birmane. Il marchait près de l’hôtel Sky Palace quand l’armée birmane l’a arrêté pour la première fois. Ils l’ont gardé la nuit et l’ont emmené avec eux le lendemain matin alors qu’ils commençaient à se déplacer. Ils n’ont pas marché loin et là l’armée birmane lui a tiré une balle dans la tête. »

« Cette année l’armée birmane a tué deux pasteurs », explique Dave Eubank, faisant référence au pasteur de Thantlang Town tué en septembre dernier.

Il l’affirme, « dans l’État de Chin, l’armée birmane poursuit ses attaques, tuant aveuglément des civils et détruisant des villages ».

M.C.

Crédit image : ​​teera.noisakran / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.