Info Chrétienne a besoin de vous

Chères lectrices et chers lecteurs, nous avons besoin de vous aujourd'hui.

Info Chrétienne est un service de presse 100% gratuit et sans publicité, notre survie dépend de votre soutien.

Cliquez maintenant ici pour faire un don maintenant pour soutenir Info Chrétienne.

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.

Un pasteur et une centaine de chrétiens interpellés par la police chinoise : « La persécution est un prix digne d’être payé »

Le gouvernement chinois resserre de plus en plus l’étau afin de museler la parole et limiter les réunions des chrétiens.

Le pasteur Wang Yi de l’église Early Rain Covenant s’oppose régulièrement aux nouvelles mesures répressives mises en oeuvre par le président Xi Jinping contre les églises non officielles chinoises. Alors que la plupart des églises évangéliques tiennent des cultes souterrains pour éviter la répression, Early Rain se réunit ouvertement et évangélise dans les rues.

Il y a plusieurs mois, une pétition avait recueilli les signatures de 400 pasteurs. Dans son texte, le pasteur condamnait les actions de répression du gouvernement contre les églises non enregistrées auprès de l’état. Il y a peu, Wang Yi aurait par ailleurs rédigé et publié sur les réseaux sociaux un manifeste de 7 300 mots intitulé « Méditation sur la guerre de religion », dans lequel il condamne le Parti communiste chinois et exhorte les chrétiens à la désobéissance civile.

Pour le pasteur, le gouvernement force les citoyens à se livrer au « culte de César », en traitant Xi Jinping comme un demi-dieu. On se souvient d’ailleurs de la campagne du Parti visant à remplacer dans les maisons les images et objets chrétiens par un portrait de Xi Jinping.

« Cette idéologie est moralement incompatible avec la foi chrétienne et tous ceux qui défendent la liberté de l’esprit et de la pensée. »

Et c’est probablement cette publication qui aura eu pour conséquence le raid de dimanche dernier au soir.

Le Wall Street Journal raconte que des responsables du parti communiste ont fait arrêter le pasteur Wang Yi et plus de 100 membres de l’église Early Covenant.

Zhang Guoqing, assistant diacre de cette église, s’est exprimé pour le South China Morning.

« Sa maison a été saccagée. C’était un gâchis. La police a déclaré que notre église était une organisation illégale et que nous ne pouvions plus assister à d’autres rassemblements à partir de maintenant. »

Ce n’est pas la première fois que l’église fait face à une perquisition mais Li Yingqiang, un ancien de l’église, l’a jugée « inhabituelle ».

« Cette série de mesures de répression est inhabituelle, car il semble que les autorités veuillent fermer définitivement l’église. Nos comptes de réseaux sociaux, tels que WeChat, n’ont pas été fermés lors des précédentes séries et ils ont arrêté un grand nombre de nos membres cette fois. L’échelle était sans précédent « 

Il poursuit en déclarant que l’église continuerai à se réunir malgré la persécution.

« La persécution est un prix qui vaut la peine d’être payé pour le Seigneur. Nous préférerions vivre cela plutôt que de cacher notre foi et espérons que davantage d’églises chinoises parleront et se tiendront à nos côtés. »

H.L.

Lire aussi au sujet de l’église Early Rain Covenant : 

Chine : 12 chrétiens arrêtés pour avoir planifié une commémoration des évènements de Tian’anmen

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.