Un père pardonne le meurtrier de son fils et explique pourquoi « Dans les yeux d’Olivier »

Poignant et bouleversant témoignage de ce père qui a perdu son fils au cours d’un dramatique fait divers, un soir d’été à la sortie d’une boîte de nuit.

Partager cette video sur Facebook

Martin Mervoyer avait 19 ans quand un videur de boîte de nuit lui a tiré une balle en plein coeur. Il essayait de calmer une discussion qui tournait mal. Le videur dépressif était sous l’emprise de l’alcool. Martin est mort devant son cousin Adrien. Jeune étudiant en médecine, il a essayé de réanimer son cousin, mais le sentant partir, il lui dit juste avant de le voir mourir :

« Garde-nous deux places au paradis. »

Martin est mort en souriant. Adrien témoigne aujourd’hui :

« Le lendemain, après la nuit à la gendarmerie, on s’est retrouvé sur le terrain à 18 jeunes, et on a passé la journée à prier et à téléphoner aux familles pour annoncer la mort de Martin. »

Martine et Frédéric, les parents de Martin sont chrétiens. Ils ont raconté à Olivier Delacroix, de quelle manière ils ont choisi de pardonner Dominique, l’agresseur.

« Je fais alliance avec Dieu depuis toujours, donc je laisse Dieu s’exprimer en moi, et c’est vrai que cette compassion, je me dis qu’elle fait partie de moi, et qu’elle ne m’appartient pas. C’est presque le pardon du Christ qui me traverse et qui doit aller au monde. »

Frédéric est même prêt à aimer Dominique, le meurtrier.

« Il faudra que la justice se fasse, mais en tant qu’homme, je peux quand même t’aimer. »

Partager cette image sur Facebook

H.L.

Initialement publié le 5 juillet 2016

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?