Un père, une mère et leurs quatre enfants ont été assassinés au Nigeria

Des communautés à majorité chrétienne ont été attaquées par des éleveurs peuls au Nigeria la semaine dernière.

Vendredi et dimanche dernier, deux attaques de chrétiens ont eu lieu au Nigeria, l’une au nord-est du pays, la seconde dans la Middle Belt.

Dimanche, des éleveurs peuls ont attaqué une communauté à majorité chrétienne dans l’Etat de Bauchi. Une source locale rapporte à Morning Star News le décès de cinq personnes et un enlèvement.

« Des éleveurs peuls vers 3 heures du matin ce dimanche 22 janvier ont envahi ma communauté de Gambar Sabon Layi. Les éleveurs peuls ont tué cinq membres de notre communauté chrétienne et un sixième chrétien, M. Daniel Dabwa, a été capturé et est retenu captif dans un lieu inconnu. »

Vendredi, c’est la communauté majoritairement chrétienne d’Abagena, proche de Makurdi, dans la Middle Belt, qui a subi l’attaque d’éleveurs peuls. « Les attaques ont été menées contre ces communautés chrétiennes par des éleveurs peuls armés quelques minutes après minuit et jusqu’aux premières heures du vendredi 20 janvier », explique Paul Hemba, conseiller spécial de l’État pour les questions de sécurité. On déplore la mort de douze chrétiens, parmi lesquels six membres d’une même famille, un couple et ses quatre enfants.

Les villageois dont la photo est en tête d’article ont été déplacés à la suite de cette attaque.

Selon un local, Joseph Atom, « à côté du village d’Abagena, Mbagwen et Utyondu ont également été attaqués au même moment où Abagena a été attaqué par les terroristes ». « De nombreux chrétiens ont également été tués dans ces communautés. Le nombre de victimes n’est pas encore connu », a-t-il précisé.

M.C.

Crédit image : Morning Star News

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.