Un rapport accablant pour l’Eglise catholique sur les foyers irlandais pour mères célibataires

En 2015, l’Etat irlandais a créé une Commission d’enquête pour rendre compte de la situation des foyers accueillant des mères célibataires de 1922 à 1998. Le rapport final de la Commission a été publié mardi 12 janvier. 

Un  rapport de l’État irlandais publié mardi 12 janvier fait état des maltraitantes subies par des femmes et leurs enfants entre 1922 et 1998 dans les foyers pour mères célibataires.

Dans ces foyers, des milliers d’enfants ont été séparés de leurs mères parce que l’Église et l’État considéraient la naissance d’enfants « illégitimes » comme un péché. C’est pour enquêter sur le traumatisme causé par ces institutions que le gouvernement irlandais a créé il y a cinq ans une Commission d’enquête. 

L’enquête révèle également un « niveau effroyable de mortalité infantile » dans les 18 institutions étudiées par la commission où environ 9 000 enfants sont morts, soit 15 % des 57 000 enfants qui sont passés par ces établissements.

Pour le Premier ministre irlandais, Micheal Martin, il s’agit d’un « chapitre sombre, difficile et honteux » de l’histoire irlandaise rapporte BBC News. Tandis que le ministre de la jeunesse, Roderic O’Gorman évoque « une culture étouffante, oppressive et brutalement misogyne ».

Un grand nombre de ces centres pour mères célibataires étaient gérés par l’Eglise catholique d’Irlande, qui se retrouve aujourd’hui sur le banc des accusés.

L’archevêque Eamon Martin, chef de l’Église catholique d’Irlande a souhaité présenter ses « excuses ans réserve aux survivants et à tous ceux qui sont personnellement touchés par les réalités qui viennent d’être révélées ». Il affirme que l’Eglise doit « continuer à reconnaître devant le Seigneur et devant les autres, son rôle dans le maintien de ce que le rapport décrit comme une ‘atmosphère dure… froide et indifférente’. »

Parmi tous les récits de mères célibataires ayant vécu dans une de ces institutions, celle de Philomena Lee, dont l’histoire a été portée à l’écran est probablement la plus célèbre.

Peu de temps avant la publication du rapport elle a déclaré qu’elle avait « attendu des décennies pour ce moment ».

« Le moment où l’Irlande révèle comment des dizaines de milliers de mères célibataires, comme moi, et les dizaines de milliers de nos enfants bien-aimés, comme mon cher fils Anthony, ont été déchirés, simplement parce que nous n’étions pas mariés au moment où nos enfants sont nés. »

C.P

Crédit image : Licence Creative Commons / Wikimedia 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.