Un rapport d’enquête accablant confirme les allégations d’abus sexuels à l’encontre de Ravi Zacharias

Dans une lettre ouverte publiée vendredi 12 février, le conseil d’administration de Ravi Zacharias International Ministries (RZIM) a annoncé les résultats de l’enquête menée après les allégations d’abus sexuels à l’encontre de son fondateur. 

En août 2020, plusieurs mois après le décès du fondateur de Ravi Zacharias International Ministries (RZIM), des allégations d’inconduite sexuelles en lien avec deux spas dont il était co-propriétaire, ont été adressées contre lui. Suite à ces accusations, RZIM a engagé un cabinet d’avocats, Miller & Martin PLLC, pour enquêter sur cette affaire.

L’organisation précise qu’elle a laissé « le champ libre à Miller & Martin pour poursuivre toutes les pistes qu’ils jugeraient pertinentes au vu des accusations », car son seul objectif « était de faire une pleine lumière sur la vérité ».

RZIM avait déjà annoncé en décembre 2020 qu’après investigation, le rapport préliminaire indiquait qu’il existe des preuves « convaincantes et crédibles » des accusations de harcèlement sexuel à l’encontre de Ravi Zacharias. Le Conseil d’administration de l’organisation a publié vendredi une lettre ouverte à ce sujet accompagnée du rapport d’enquête « dans l’exacte forme » dans laquelle il l’a reçu.

Un rapport accablant

Le rapport de 12 pages est accablant, il indique que Ravi Zacharias a utilisé son besoin de massages fréquents et ses nombreux déplacements pour cacher un comportement abusif, attirant ses victimes par le biais spirituel et leur offrant des fonds normalement dédiés à son ministère. Des abus sexuels perpétrés aux Etats-Unis, mais aussi en Inde, en Thaïlande et en Malaisie. Un examen des anciens appareils électroniques du pasteur ont révélé des centaines de photos de jeunes femmes, dont certaines nues, et ce jusqu’à quelques mois avant son décès survenu en mai 2020.

Une victime qui affirme avoir été violée, raconte comment Ravi Zacharias l’a ensuite « obligé à prier avec lui » pour remercier Dieu de l’opportunité qu’ils ont « tous les deux reçues ». Tandis qu’une autre plaignante, indique qu’il l’avait réduite au silence en lui disant qu’elle serait responsable de millions d’âmes perdues si sa réputation était endommagée.

RZIM est effondré

« C’est avec le coeur lourd que nous publions cette déclaration » indique l’organisation en ouverture de la lettre qui dénonce le comportement de Ravi Zacharias, affirmant qu’être victime « de comportements sexuels non désirés est une chose horrible ». La lettre met l’emphase sur la tristesse et l’effroi éprouvés par les membres de l’organisation en découvrant les résultats de l’enquête.

Ils se disent « effondrés » et « remplis de chagrin » pour les victimes de leur fondateur pour lesquelles ils expriment leur reconnaissance pour leur courage. La lettre évoque également Lori Anne Thompson, une femme qui avait accusé Ravi Zacharias  en 2017 d’abus sexuel, ce qu’il avait fermement nié.

« Les conclusions de l’enquête nous ont poussés à reconsidérer les allégations de Mme Lori Anne Thompson, faites à l’égard de Ravi en 2017. Nous avions tort. Il était gravement déplacé de notre part de faire confiance aux démentis faits par Ravi au sujet de fautes morales, ainsi que de faire confiance à ses explications trompeuses des courriels et autres enregistrements qui ont été rendus publics. Nos manquements en 2017 — y compris notre manquement à commanditer une enquête indépendante à l’époque — ont causé dans la vie des Thompson des souffrances terribles qui ont continué jusqu’à ce jour. »

« Nous croyons que Lori Anne Thompson a dit la vérité au sujet de la nature de sa relation avec Ravi Zacharias. » affirme aujourd’hui l’organisation qui affirme « avoir le coeur brisé » et « avoir honte » de ne pas avoir donné plus de crédit à la plainte des Thompson par le passé.

Le Conseil d’administration de RZIM évoque également la famille de Ravi Zacharias, son épouse, son fils et ses filles pour lesquels cette enquête aura un « effet dévastateur », il assure se joindre « à eux dans cette période de deuil ».

« Nos cœurs sont brisés en pensant à eux, et nous sommes meurtris d’avoir pesé dans cette douleur inimaginable. Nous prions pour la famille Zacharias et nous nous joignons à eux dans cette période de deuil. Notre espoir est qu’ils recevront la guérison et la restauration que Dieu seul peut offrir. »

Repentance et redevabilité

Le Conseil d’administration estime avoir échoué dans sa tâche qui était de veiller sur la redevabilité de son leader. Il dédie ainsi un paragraphe entier de cette lettre ouverte à la repentance.

« Nous sommes profondément choqués et peinés par les agissements de Ravi. Puisque Ravi Zacharias était le fondateur de notre œuvre et le chef de file de nos employés, de notre communauté et de notre équipe, nous ressentons également un besoin profond de repentance collective. »

Même si l’enquête révèle que Ravi Zacharias avait mis en place de nombreuses mesures « afin de garder secret son comportement vis-à-vis de sa famille, de ses collègues et de ses amis », RZIM reconnait « que dans des situations d’abus prolongés, il existe souvent des problèmes structurels, culturels et liés aux politiques internes » et entend bien assumer ses responsabilités.

L’organisation souhaite mettre en place un plan de restitution et de réforme organisationnelle. Elle déclare avoir aujourd’hui deux priorités : aider les victimes, comprendre ce qui s’est passé au sein de leur organisation et ainsi faire tout leur possible pour que cela ne se reproduise plus à l’avenir.

Dans la dernière partie de la lettre, intitulée « Aller plus loin », RZIM affirme que sa prière est que « toute la vérité soit révélée » et déclare rechercher « la volonté du Seigneur en ce qui concerne l’avenir » de l’organisation. Elle se conclut par l’affirmation « de la nécessité et de la pleine suffisance de l’Évangile » et la reconnaissance du pêché qui réside dans le coeur « de tout être humain ».

« Jésus est la seule personne qui est exactement celui qu’il dit être et l’unique sauveur digne de notre confiance et de notre adoration. Jésus est entièrement dédié à la vérité et à la justice, et il se tient sans la moindre réserve aux côtés des victimes. » écrit l’organisation.

C.P

Crédit image : Licence Creative Commons / Wikimedia

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.