Un religieux musulman condamné à 5 mois de prison pour avoir affirmé que la Bible était une oeuvre de fiction

« Le blasphème peut entraîner des peines allant jusqu’à cinq ans en Indonésie et la violation des lois sur la cybersécurité peut entraîner six ans, donc cinq mois de prison sentent l’injustice et la discrimination. »

En Indonésie, un religieux musulman a été condamné le 11 janvier par le tribunal de district du sud de Jakarta à une peine de 5 mois de prison et une amende d’environ 3000 euros, pour avoir commis un blasphème à l’égard de la Bible.

Muhammad Yahya Waloni a dit dans un de ses sermons sur Youtube que la Bible était une œuvre de fiction.

Une peine déplorée par Petrus Selestinus, catholique et président d’un groupe d’avocats, qui a déclaré auprès d’UCA News, que « la peine est très loin de la justice et n’aide pas un gouvernement qui lutte pour respecter et protéger la diversité ».

« Le blasphème peut entraîner des peines allant jusqu’à cinq ans en Indonésie et la violation des lois sur la cybersécurité peut entraîner six ans, donc cinq mois de prison sentent l’injustice et la discrimination. »

L’organisation International Christian Concern réclame l’abolition des lois sur le blasphème en Indonésie. Mais elle déplore la différence de traitement entre Muhammad Yahya Waloni, et notamment le gouverneur chrétien Ahok, qui en 2017 avait été condamné à 2 ans de prison pour blasphème. « Cela montre la norme incohérente intégrée dans le système juridique indonésien », dénonce l’organisation.

M.C.

Crédit image : Shutterstock / Sony Herdiana

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.