Un rugbyman australien renvoyé de l’équipe nationale pour avoir partagé un verset biblique : « Une infraction de haut niveau »

Les autorités de l’Australian Rugby Union ont décidé de mettre un terme au contrat qui les liait à la star du rugby Israel Folau, après qu’il ait publié un appel à la repentance sur Instagram, accompagné de 3 versets bibliques.

Parmi les versets partagés, c’est celui de l’épître aux Galates 5:19-21 et l’image associée faisant référence à 1 Corinthiens 6:9, qui ont suscité une vague de protestation. « Attention, les alcooliques, les homosexuels, les adultères, les menteurs, les fornicateurs, les voleurs, les athées, les idolâtres, l’enfer vous attend. Repentez-vous ! Seul Jésus sauve », précise l’image.

Israel Folau a été lourdement sanctionné. La qualification « infraction de haut niveau » a permis la résiliation immédiate du contrat.

Dans une déclaration commentant sa décision, la Rugby Australia a déclaré que le joueur de 30 ans, considéré comme l’un des meilleurs joueurs au monde, « avait enfreint le code de conduite des joueurs professionnels » en partageant cette publication. Les autorités ont précisé que le joueur avait été précédemment averti, après avoir posté un message similaire l’année dernière.

Alors que la coupe du monde 2019 se profile, la décision ne pouvait pas plus mal tomber pour le joueur, qui ne s’est pourtant pas rétracté, déclarant qu’il s’en tenait à ce que disait la Bible.

Interrogé par le Sydney Morning Herald, Israel s’explique.

« C’est un Dieu d’amour. Il veut que les gens se détournent de ce qu’ils vivent et il leur donnera la vie. C’est le message que j’essaie de transmettre, même s’il semble sévère. Je ne peux pas changer ce que dit la parole de Dieu. »

Israel Folau se dit donc prêt à assumer les conséquences de ses paroles.

« Je vis avant tout pour Dieu maintenant. Quoi qu’il veuille de moi, je crois que ses plans pour moi sont meilleurs que tout ce que je peux penser. Si cela implique de ne plus jouer qu’il en soit ainsi […] Ma foi en Jésus-Christ est ce qui vient en premier. »

Asics et Land Rover ont d’ores et déjà rompu leur contrat de sponsoring avec la star de rugby, mais l’ancien entraîneur de Folau, Alan Jones, a défendu le joueur précisant que cette décision poussait à « se demander dans quelle genre de société nous vivons ».

« Si nous ne sommes pas libres d’exprimer nos croyances religieuses et de citer la Bible, et si nous ne sommes pas libres de parler de peur que quelqu’un inflige des blessures […] Si c’est là que nous sommes arrivés dans ce pays, nous avons atteint un endroit sombre et sommes tous en danger. »

H.L.

Malgré les conséquences de sa publication, Israel Folau ne l’a pas supprimée. Elle est toujours consultable sur Instagram.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Those that are living in Sin will end up in Hell unless you repent. Jesus Christ loves you and is giving you time to turn away from your sin and come to him. _______________ Now the works of the flesh are manifest, which are these , adultery, fornication, uncleanness, lasciviousness, idolatry, witchcraft, hatred, variance, emulations, wrath, strife, seditions, heresies, envyings, murders, drunkenness, revelings, and such like: of the which I tell you before, as I have also told you in time past, that they which do such things shall not inherit the kingdom of God. Galatians 5:19‭-‬21 KJV _______________ Then Peter said unto them, Repent, and be baptized every one of you in the name of Jesus Christ for the remission of sins, and ye shall receive the gift of the Holy Ghost. Acts 2:38 KJV _______________ And the times of this ignorance God winked at; but now commandeth all men every where to repent: Acts 17:30 KJV _______________

Une publication partagée par Israel Folau (@izzyfolau) le

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?