Une actrice philippine pardonne l’assassin de sa mère lors d’une rencontre bouleversante en prison

 » Dieu a vraiment pris le relais. C’est vraiment par sa grâce que j’ai pu le faire. »

« Radical Love », l’Amour Radical, c’est le titre du documentaire réalisé par ABS-CBN News. Vu plus de 140 000 fois sur Youtube, il retrace l’édifiant parcours de Cherry Pie Picache vers le pardon. L’actrice a choisi de pardonner l’assassin de sa mère. Les retrouvailles, filmées dans la prison, constituent un moment d’intense émotion.

Cherry Pie Picache est une actrice renommée aux Philippines. En 2014, un homme, Michael Flores, rentre chez sa mère, Zenaida Sison, 75 ans. Il est alors sous l’emprise de métamphétamines. Zenaida sera retrouvée poignardée chez elle, quelques heures plus tard. Michael reconnait les faits. Il est jugé et purge désormais une peine de prison à perpétuité.

Cherry Pie est chrétienne. Elle raconte dans une interview ce qu’elle appelle son « chemin vers le pardon ».

« Je demandais pardon, je pèche encore tous les jours ! J’ai réalisé comment puis-je demander pardon si je ne peux pas pardonner… s’il y a tant de haine et de douleur dans mon cœur. C’est donc ce qui m’a amené à penser au pardon. »

Remplie de cette « haine » et de cette « douleur », c’est aidé de ses mentors spirituels, qu’elle commence à cheminer.

« C’était dans mes pensées, dans mon coeur. Je voulais pardonner. Alors, je leur demandais de prier pour que je puisse, je l’espère, pardonner. »

Sa nièce n’a de cesse de lui rappeler que « seul l’amour radical peut battre le mal ». Un jour, elle prend effectivement une décision « radicale ». Elle part à la rencontre de Michael Flores dans la prison où il est écroué, pour sa guérison personnelle, mais aussi pour la restauration de l’agresseur. Elle veut qu’il sache qu’il peut se tourner vers Dieu.

« Si tu peux au moins restaurer une personne, une vie humaine, pour qu’elle retrouve sa dignité et qu’elle se tourne vers Dieu, n’est-ce pas un accomplissement ? L’aider. Lui permettre de réaliser qu’il y a une chance. »

Quand la journaliste lui demande comment elle a eu la force de pardonner, elle répond qu’elle a jeûné et prié, puis que « Dieu a pris le relais« .

« Dieu a vraiment pris le relais. C’est vraiment par sa grâce que j’ai pu le faire. »

Michael a demandé pardon à Cherry Pie. Ils sont toujours en contact car ils veulent continuer ce travail de guérison et de transformation.

M.C.

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?